Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le cloud, moteur de la croissance de Microsoft au premier trimestre 2021

Les résultats trimestriels de Microsoft font état d'un bénéfice de 15,5 milliards de dollars, soit 44% de plus qu'à la même période l'année précédente, dépassant les prévisions de l'entreprise. Cette augmentation, principalement due à la croissance de la division cloud, profite de la généralisation du télétravail suite à la pandémie de Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le cloud, moteur de la croissance de Microsoft au premier trimestre 2021
Le cloud, moteur de la croissance de Microsoft au premier trimestre 2021 © Microsoft

Lors de la présentation de ses résultats financiers le 27 avril, Microsoft a déclaré que ses bénéfices avaient augmenté de 44% au cours du premier trimestre 2021. A l’heure où la pandémie de Covid-19 sévit toujours et que le télétravail est de mise, une telle croissance a été rendue possible par le dynamisme de ses services cloud destinés aux entreprises.

15,5 milliards de dollars de bénéfices
Microsoft a déclaré un chiffre d’affaires de 41,7 milliards de dollars, soit une hausse de 19% sur un an, et un bénéfice de 15,5 milliards de dollars, qui représente une hausse de 44% par rapport à la même période l’année précédente. Des chiffres qui dépassent largement les estimations de l’entreprise.

Même si, quelques heures seulement après cette annonce, les actions de Microsoft ont chuté de 3%, la capitalisation boursière du géant du web approche désormais les 2 000 milliards de dollars.

Le cloud au cœur de la croissance de Microsoft
Cette croissance, Microsoft la doit en grande partie à ses activités cloud. Les revenus commerciaux de l’entreprise provenant du cloud ont en effet connu une hausse de 33% au cours de son troisième trimestre fiscal.

Microsoft a par ailleurs indiqué que ses revenus commerciaux Azure sont en hausse de 50% par rapport à l'année dernière, tandis que ses revenus globaux provenant du "Intelligent Cloud" connaissent une hausse de 22 % (atteignant ainsi 15,1 milliards de dollars) à l’heure ou les travailleurs du monde entier s'appuient plus que jamais sur le cloud et les services numériques des entreprises pour pouvoir travailler à distance.

"Plus d'un an après le début de la pandémie, les courbes d'adoption du numérique ne ralentissent pas. Elles s'accélèrent, et ce n'est que le début", a déclaré Satya Nadella, PDG de Microsoft, dans un communiqué. "Nous construisons le cloud pour la prochaine décennie, en élargissant notre marché adressable et en innovant sur chaque couche de la pile technologique pour aider nos clients à être résilients et à se transformer."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.