Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le courtier en crypto-actifs Voyager Digital se place sous le régime des faillites

Le courtier en crypto-actifs Voyager Digital se place sous le régime des faillites. Une annonce réalisée dans la foulée de la liquidation judiciaire de Three Arrows Capital (3AC), l'un des plus gros hedge funds spécialisé dans le web3, qui n'est pas parvenu à lui rembourser l'équivalent de 673 millions de dollars de prêts en cryptomonnaies.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le courtier en crypto-actifs Voyager Digital se place sous le régime des faillites
Le courtier en crypto-actifs Voyager Digital se place sous le régime des faillites © Stanislaw Zarychta/Unsplash

Dans le sillage de la liquidation judiciaire de Three Arrows Capital (3AC), le courtier en crypto-actifs Voyager Digital a annoncé mercredi 6 juillet 2022 avoir déposé le bilan. La chute des cryptomonnaies fait ainsi une nouvelle victime et d'autres pourraient suivre.
 

La volatilité des marchés évoquée

Voyager Digital était le créancier de 3AC qui a échoué à lui rembourser l'équivalent de 673 millions de dollars de prêts en cryptomonnaies. Dans la foulée, la société de prêts en crypto-actifs a voulu rassurer en affirmant détenir les liquidités nécessaires à son bon fonctionnement. Finalement, Voyager Digital a déposé le bilan.

"La volatilité et la contagion prolongées sur les marchés des cryptomonnaies au cours des derniers mois, et le défaut de Three Arrows Capital sur un prêt de la filiale de la société Voyager Digital nous obligent à prendre des mesures délibérées et décisives maintenant", a déclaré Stephen Ehrlich, CEO de Voyager dans un communiqué.

Plus de 100000 créanciers

Les procédures de faillite sous le chapitre 11 permettent aux entreprises de préparer des plans de redressement tout en restant opérationnelles. Voyager Digital affirme disposer de plus de 110 millions de dollars en espèces, posséder environ 1,3 milliards de dollars d'actifs en cryptomonnaies sur sa plate-forme ainsi que plus de 350 millions de dollars détenus par la Metropolitan Commercial Bank. Elle a l'intention de payer les employés de la manière habituelle et de maintenir leurs principaux avantages ainsi que certains programmes clients.

Dans son dépôt de bilan Voyager Digital  estime avoir plus de 100000 créanciers et entre 1 et 10 milliards de dollars d'actifs et de dettes. "Cette réorganisation est la meilleure façon de protéger les actifs de la plateforme et maximiser la valeur pour les actionnaires et les clients", a expliqué Stephen Ehrlich.

Voyager Digital a signé le mois dernier un accord avec la société Alameda Ventures, fondée par Sam Bankman-Fried, le CEO de la grande bourse FTX, pour une ligne de crédit renouvelable, détaille Reuters. Alameda est le plus grand créancier de Voyager Digital avec des prêts non garantis de 75 millions de dollars. Ce dernier a gelé toutes les transactions sur sa plateforme. A noter que le courtier Celsius a également gelé en juin les retraits et a embauché des conseillers pour un éventuel dépôt de bilan. Le courtier Vauld a également gelé les retraits sur sa plateforme.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.