Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Crédit Agricole lance sa pépinière de start-up au cœur de Paris

Le "Village by CA", inauguré le 15 octobre par Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement et le ministre de l’Agriculture, héberge une centaine de start-up en plein cœur de Paris. Une démarche d’open innovation que la banque verte partage avec une vingtaine de grandes entreprises, sponsors du projet.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Crédit Agricole lance sa pépinière de start-up au cœur de Paris
Le Crédit Agricole lance sa pépinière de start-up au cœur de Paris © Maciej Janiec - Flickr - CC

Les banques cherchent les pistes pour se rapprocher de l’écosystème de l’innovation. Le Crédit agricole vient ainsi d’inaugurer, le 15 octobre 2014, un grand espace d’accueil pour les jeunes pousses en phase de lancement, en plein cœur de Paris. Baptisé "Le Village by CA" et situé au 55 rue de la Boétie dans le 8e arrondissement de la capitale. Cette pépinière accueille, depuis juin 2014, près d’une centaine d’entreprises.

Une initiative saluée par Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement et ministre de l’Agriculture, venu assister à l’inauguration de la pépinière. "Une grande banque qui investit dans ce domaine participe au financement de l’économie réelle, estime-t-il. Ce village montre que les banques préparent l’avenir et investissent dans ces entreprises."

C’est un investissement de long terme pour le Crédit agricole, qui ne recherche pas de clients immédiats pour sa partie bancaire. Les start-up ne détiennent ainsi pas forcément de compte bancaire chez la banque verte. La banque se positionne plutôt dans une démarche d’open innovation, à l’instar d’autres grands groupes, dont des banques comme BNP Paribas. Et, parmi ces jeunes pousses se trouvent peut-être les grandes entreprises de demain. Pourquoi ne pas nouer une relation privilégiée avec eux dès maintenant, pour les financer plus tard...

Les filiales mises à contribution

De nombreuses filiales de la banque verte ont ainsi été mises à contribution pour réaliser l’opération. Le Crédit agricole assurances, propriétaire de l’immeuble, l’a mis à disposition de la pépinière. Il était précédemment occupé par le siège de l’UMP, jusqu’en 2012. Un peu plus de deux ans auront été nécessaires pour restructurer le bâtiment et lui permettre d’accueillir 4800 m2 de bureaux, un auditorium et des salles de réception. Une opération gérée par le Crédit agricole immobilier.

Le Crédit agricole s’est par ailleurs entouré de nombreux partenaires industriels pour sponsoriser son initiative. IBM, Microsoft, GDF Suez, Bearing Point, HP, etc. Une vingtaine de grands groupes a participé au financement du projet, et ils seront également des parrains pour les start-up hébergées.

Les start-up en question payent un loyer au nombre de postes de travail utilisés mais surtout bénéficient en effet de nombreux services techniques (accès internet, ordinateurs, imprimantes, salles de réunion, etc.), mais aussi de séances de coaching gérées par les partenaires. La société Videotelling, par exemple paie 800 euros par mois pour ces quatres postes mais a déjà utilisé les espaces communs pour organiser des événements clients.

Le Village donnera aussi l’opportunité à ses habitants de rencontrer des partenaires. "Nous avions déjà des bureaux dans Paris, mais nous voulions travailler dans un univers plus ouvert", explique Annabelle Laurent-Gourraud, la cofondatrice de Mille Pépites, une start-up hébergée qui propose de prendre en charge sur internet toutes les formalités administratives entourant l’emploi à domicile défiscalisé.

Un réseau de grands groupes et de start-up

Pour la jeune créatrice d’entreprise, les relations avec les autres start-uppers se révèlent enrichissantes. Mais le Village permet également de se faire parrainer par de grands groupes. "C’est un espace de travail où les start-up, les grands groupes, les PME, les écoles ou les universités peuvent se retrouver pour travailler ensemble, explique Bernard Larrivière, le directeur de l’innovation à la Fédération nationale du Crédit agricole. C’est d’abord un réseau au service de l’innovation."

Denis Fages, le fondateur de Videotelling, une entreprise de création de vidéos courtes, a ainsi pu nouer un partenariat avec HP à peine arrivé dans le Village. "La première chose, c’est qu’ils nous ont donné du travail, nous avons réalisé une vidéo pour eux, raconte le fondateur de la jeune pousse créée en janvier 2014. HP devrait par la suite nous présenter à ses partenaires distributeurs."

L’initiative devrait maintenant essaimer en France. "Notre ambition n’est pas uniquement parisienne, assure Bruno Tardieu, le président du Village et le président du Crédit agricole centre-ouest. L’ensemble des caisses régionales et de Crédit agricole SA va se mobiliser pour donner au Village un écho sur l’ensemble du territoire."

Arnaud Dumas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale