Le "DM fail" du directeur financier... de Twitter !

Le directeur financier de Twitter, Anthony Natto, a commis ce mardi 25 novembre le premier "DM fail" de l'histoire des fusions-acquisitions en indiquant publiquement son intention de racheter une société, un comble pour un dirigeant du résau social. L'expression "DM fail", qu'on peut traduire par "un raté de message direct", est en effet utilisée lorqu'un utilisateur de Twitter publie accidentellement un message qu'il souhaitait transmettre à un de ses contacts de manière privée. Son tweet a rapidement été effacé mais n'a pas échappé à un journaliste du magazine américain Fusion qui l'a diffusé. S'il ne mentionne pas directement la société visée par Twitter, Re/Code s'est amusé à identifier les cibles les plus probables. Parmi elles, on retrouve notamment l'application de "confessions anonymes" Secret et celle de partage de selfies Shots. Certains internautes s'étonnent toutefois de cette maladresse, évoquant un possible coup de com' pour relancer l'action du célèbre site de microblogging.

Partager
Le

Le tweet d'Anthony Natto repris par Kevin Roose. Traduction : "Je pense toujours que nous devrions les acheter. Nous allons les rencontrer le 15 ou le 16 décembre. Nous devons les convaincre. J'ai un plan".

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS