Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le fabricant de lunettes de réalité augmentée ODG vend ses brevets et actifs

Vu ailleurs Bientôt la fin pour Osterhout Design Group ? Malgré une levée de fonds de 58 millions de dollars il y a deux ans, ODG n'a pas réussi à se maintenir à flot. Ses lunettes de réalité augmentée R-9 n'ont jamais vu le jour, et l'entreprise prépare désormais la vente de ses brevets et actifs, ce qui laisse présager d'une fermeture définitive.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le fabricant de lunettes de réalité augmentée ODG vend ses brevets et actifs
Le fabricant de lunettes de réalité augmentée ODG vend ses brevets et actifs

Le fabricant de lunettes de réalité augmentée ODG semble être sur la corde raide. Osterhout Design Group, de son vrai nom, fondé en 1999 par Ralph Osterhout et basé à San Francisco, va vendre plus d'une centaine de brevets et autres actifs en janvier prochain. La vente est organisée par Hilco Streambank et a été repérée par le média spécialisé Upload. Elle présage d'une liquidation de l'entreprise.

 

Un échec stratégique malgré 58 millions de dollars de fonds

ODG avait levé 58 millions de dollars fin 2016 avant de dévoiler deux appareils de réalité augmentée, les lunettes R-8 et R-9, lors du CES 2017. Ces dernières n'ont au final jamais été commercialisées. Tout comme la start-up Meta, ODG fait partie de ces entreprises qui sont parvenues à capitaliser sur l'engouement pour la réalité augmentée, mais n'ont pas su tenir leurs promesses.

 

Une situation rendue encore plus difficile par la comparaison avec le casque HoloLens de Microsoft. Ironie du sort, Microsoft avait acheté plusieurs brevets à ODG en 2014, pour 150 millions de dollars, avant la sortie d'HoloLens.

 

La réalité augmentée, un secteur en plein renouvèlement

Avec la potentielle disparition d'ODG, le seul fabricant historique de lunettes de réalité augmentée encore sur le marché est Vuzix. Reste à savoir pour combien de temps. En parallèle, les géants technologiques se préparent à l'assaut. Facebook et Apple notamment ne cachent pas leurs intentions de se lancer dans cette catégorie de produits, et il serait surprenant que Google n'en fasse pas de même, prenant ainsi sa revanche sur l'échec de Glass. En attendant, Microsoft domine et prépare sans se presser une nouvelle version d'HoloLens pour 2019. Son concurrent le plus farouche pour le moment est le Magic Leap One.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media