Le gouvernement investit 2,3 millions d’euros pour renforcer les écosystèmes tech territoriaux

Cédric O va allouer une enveloppe de 2,3 millions d’euros pour renforcer les écosystèmes tech sur l’ensemble du territoire national.

Partager
Le gouvernement investit 2,3 millions d’euros pour renforcer les écosystèmes tech territoriaux

A l’occasion d’une réunion avec les représentants des Capitales et Communautés French Tech, Cédric O a annoncé le lancement d’un nouvel appel à projets destiné aux 13 Capitales French Tech et aux Communautés d’Outre-mer pour les aider à financer le déploiement local des programmes nationaux de la French Tech. Ces écosystèmes tech territoriaux "sont des moteurs essentiels dans le contexte économique actuel", résume le communiqué.

"Le Gouvernement mobilise de nouveaux moyens financiers pour soutenir les écosystèmes French Tech territoriaux, à la fois pour les accompagner dans le contexte économique actuel, mais également pour accélérer l’émergence de start-up partout en France, afin qu’elles bénéficient à tous les territoires et à tous les talents", ajoute Cédric O, Secrétaire d'État à la Transition numérique et aux Communications électroniques.

Des actions en faveur de la création d'emploi
Doté d’une enveloppe de 2,3 millions d’euros, cet appel à projets "constitue un doublement du soutien financier de la Mission French Tech aux écosystèmes French Tech territoriaux en France par rapport à 2020", affirme le Secrétariat d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques dans un communiqué. Ce nouvel investissement est issu du Programme d’investissements d’avenir (PIA), dirigé par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) et opéré par Bpifrance.

Avec pour objectif de développer un écosystème de start-ups sur l’ensemble du territoire, cette nouvelle dotation s’inscrit dans une stratégie French Tech portée par le Gouvernement. Elle vise à soutenir de jeunes entreprises en croissance, qui stimulent l’innovation et créent de l’emploi sur l’ensemble du territoire tout en contribuant à "renforcer la souveraineté technologique française et européenne".

Les Capitales French Tech pourront solliciter une aide allant jusqu’à 150 000 euros et les Communautés d’Outre-mer jusqu’à 50 000 euros. Elles s’engagent à renforcer la diversité de l’écosystème tech en déployant le programme French Tech Tremplin, proposer un accès unifié aux services de l’Etat et des collectivités territoriales via le programme French Tech Central, mettre en place des actions en faveur de la création d’emplois dans les start-up ainsi que des actions destinées à soutenir le développement durable ou de soutien à l’économie bleue – pour les communautés French Tech d’outre-mer.

Les 120 start-up du classement French Tech 120 prévoient de créer "10 000 emplois à elles seules partout en France", conclut les pouvoirs publics

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS