Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Hello Tomorrow Challenge 2015 sacre un drone écolo

Vidéo La finale du Hello Tomorrow Challenge, qui concluait la conférence du même nom, s'est tenu à Paris le 26 juin. Biocarbon Engineering, une société qui présentait un projet de reforestation grâce à des drones, a été le grand gagnant de ce concours international de start-up, remportant la somme de 100 000 euros.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Hello Tomorrow Challenge 2015 sacre un drone écolo
Le Hello Tomorrow Challenge 2015 sacre un drone écolo

La start-up britannique Biocarbon Engineering a remporté vendredi 26 juin à Paris le Grand Prix Orange de 100 000 euros du Hello Tomorrow Challenge, un concours international dont le but est d’accélérer les meilleurs projets entrepreneuriaux basés sur des technologies innovantes. Elle concourrait dans la catégorie Energie et Environnement, et a triomphé des cinq autres finalistes grâce à son projet de reforestation à grande échelle à l'aide de drones planteurs de graines, "10 fois plus rapide et 15% moins cher que le travail manuel."

 

La finale du concours s'est déroulée à l'issue de la Hello Tomorrow Conference, évènement dédié à l'innovation qui a pendant deux jours enchaîné les présentations d'intervenants prestigieux, dont notamment une keynote d'ouverture par Obi Felten, directrice des moonshots chez Google X. Elle y a donné trois conseils clés aux jeunes entrepreneurs : "attachez-vous à un problème et non une technologie", "trouvez des experts qui veulent résoudre le même problème" et "restez concentrés sur l’utilisateur et soyez sûrs de résoudre son problème."

 

Les cinq autres finalistes du concours étaient :

Instent (France), finaliste Santé, qui présentait un stent connecté permettant un meilleur suivi du patient grâce à un monitoring en temps réel de son état de santé.
Archon Dronics (Italie), finaliste IT & Sécurité, qui présentait un service de surveillance en continu de sites industriels grâce à une flotte de drones autonomes (24h/24, 7j/7).
Nanoly (Etats-Unis), finaliste Matériaux & Construction, qui présentait des nano-particules qui se combinent avec un vaccin pour supprimer le besoin de réfrigération.
Padam (France), finaliste Transports & Mobilité, qui présentait un système de gestion d'une flotte de minibus en réseau reposant sur un algorithme complexe qui calcule le trajet optimal en fonction de la demande en temps réel.
Wavve Stream (Etats-Unis), finaliste Alimentation & Agriculture, qui présentait une amélioration des systèmes existants de filtration de l'eau grâce à un hydrogel à base de graphène.

 

Pour sa deuxième édition, le Challenge a reçu 3 600 candidatures en provenance de 90 pays. Après avoir été sélectionnés par un comité d’experts sectoriel, les trente demi-finalistes (cinq par catégorie) de la compétition ont bénéficié d’un programme de mentorat qui a débuté en avril.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale