Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le logiciel qui révèle la face cachée des choses

A partir d’une seule photo, un logiciel recrée les parties non visibles d’une voiture, d’un meuble ou de n’importe quel objet. Il peut même le faire bouger !
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le logiciel qui révèle la face cachée des choses
Le logiciel qui révèle la face cachée des choses © Arnaud - Flickr - CC

Pourquoi ne voit-on qu’un côté de cette voiture dans la rue ? A quoi ressemble vraiment cette chaise dont on n’aperçoit que le dossier ?

Des chercheurs de l’université Carnegie Mellon, aux Etats-Unis, ont décidé de mettre fin à cette situation éminemment frustrante : ils proposent de compléter un objet photographié, afin de le visualiser sous toutes ses coutures. A partir d’une seule photo, sans prises de vue supplémentaires ni calculs complexes.

Leur logiciel complète l’objet initialement photographié, et fabrique ainsi un modèle 3D dont on peut afficher à sa guise les différentes faces dans la photo. Du coup, il devient possible de le retourner, de le déplacer, et même de l’animer.

 

Des faces artificiellement recréées

Les chercheurs ont décidé d’exploiter au mieux les millions de modèles 3D disponibles sur internet (meubles, voitures, appareils domestiques, vêtements..). Evidemment, inutile d’espérer trouver le complément parfaitement adapté à l’objet photographié.

Tout l’art des chercheurs consiste donc à utiliser les informations disponibles sur la photo pour adapter la géométrie, l’apparence (couleurs et textures), et l’éclairage du modèle, afin que les faces artificiellement recréées soient " plausibles ".

La principale limite de leur solution, reconnaissent les chercheurs, est la disponibilité effective du modèle 3D optimal sur internet, ou plutôt la difficulté de le trouver. Par ailleurs, certains angles de prises de vue ou certains éclairages rendent difficiles l’opération. Mais le résultat est suffisamment convaincant pour que la même équipe réfléchisse à la prochaine étape : appliquer le même principe à des vidéos.

Thierry Lucas

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale