Le manque de compétences, grand frein à l’adoption du big data en France

Selon une étude de Markess International, 80% des entreprises en France manquent de compétences dans le big data. Une lacune qui explique le peu de projets menés jusqu’ici, notamment dans l’industrie, le secteur le plus en retard dans ce domaine, après le secteur public.

Partager
Le manque de compétences, grand frein à l’adoption du big data en France

La situation du big data est pour le moins paradoxale en France. Alors que 75% des entreprises connaissent bien, voire très bien, ces technologies, peu d’entre elles les ont déjà mises en œuvre concrètement.

Selon l’étude de Markess International, seulement 11% des 220 organisations interrogées au deuxième trimestre 2014 ont déjà mené au moins un projet. C’est deux fois plus qu’en 2012, mais c’est encore trop peu par rapport au potentiel d’amélioration business qu’offre le big data.

Le secteur public reste le plus en retard. Dans le privé, c’est l’industrie qui fait figure de mouton noir. En revanche, la distribution apparaît comme le secteur le plus avancé, suivi par la finance (banques et assurances) et les télécoms (opérateurs et fournisseurs Internet).

Un déficit de savoir-faire

Une des raisons qui expliquerait la frilosité des entreprises en France réside dans le déficit de savoir-faire. Selon l’étude, 80% d’entre elles indiquent manquer de compétences en interne pour mener à bien des projets.

Seulement 4% d’entre elles disposent déjà de data scientists (personnes alliant des connaissances informatiques, statistiques et métier pour faire parler les données et en extraire les informations utiles au business) et 1% de data stewards (personnes en charge de la gestion des données).

L’étude de Markess International relève toutefois un mouvement rapide d’adoption du big data, puisque 37% des entreprises interrogées disent avoir des réflexions ou des projets en cours sur le sujet.

Pour consulter la synthèse de l’étude de Markess International

Ridha Loukil

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS