Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

L'armée américaine va se doter d'une usine mobile d'impression 3D

L'Armée américaine va bientôt pouvoir imprimer en quelques heures des pièces en 3D grâce à une usine portative dans un conteneur, dont la fabrication a été confiée à ExOne. Dans le cadre de ce contrat d'un montant de 1,6 million de dollars, cette entreprise spécialisée dans la fabrication additive métallique va développer une imprimante unique fonctionnant avec plus de 20 matériaux. La date de mise à disposition n'est pas connue.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

L'armée américaine va se doter d'une usine mobile d'impression 3D
L'armée américaine va se doter d'une usine mobile d'impression 3D © DoD/Facebook

Le ministère de la Défense américain (DoD) a mandaté la société ExOne, spécialisée dans la fabrication additive métallique, de créer une "usine" portable d'impression 3D dans un conteneur de moins de 30 mètres carrés.

Soutenir les théâtres de guerre
Elle sera déployée directement sur le terrain, par voie terrestre, maritime ou aérienne, pour fabriquer des pièces, soutenir les théâtres de guerre, les secours en cas de catastrophe ou d’autres opérations à distance. 

Ce contrat, d'un montant de 1,6 million de dollars, a été attribué par la Defense Logistics Agency (DLA) qui en charge de la fourniture du matériel aux forces armées nationales et assure notamment l'acquisition de pièces de rechange d'armes et des munitions.

Une technologie d'impression 3D métal rapide
La société ExOne, située en Pennsylvanie, est à l'origine de la technologie "Binder Jetting", une méthode de fabrication utilisant un agent liant déposé localement sur une fine couche de poudre. Entre chaque couche, la poudre est chauffée afin de la solidifier. Lorsque le processus est terminé, la plateau de poudre est retiré de l'imprimante et placé dans un four pour la cuisson.

D'après la société américaine, la projection de liant est la technologie d’impression 3D métal la plus rapide et économique. Ainsi, elle se prête particulièrement bien à un usage militaire, a déclaré John Hartner, CEO d'ExOne.

Développer une imprimante unique
Dans le cadre de sa collaboration avec le DoD, ExOne va développer une nouvelle imprimante capable de traiter plus de 20 matériaux en poudre métalliques, céramiques et autres en produits finis ou en outillage, précise le communiqué. ExOne fournira également une bibliothèque numérique aux opérateurs sur place.
 


Cette machine sera particulièrement rapide et permettra d'imprimer des pièces "en moins de 48 heures" sans outillage conventionnelle. A titre de comparaison, l'outillage usiné pour créer des pièces prend généralement 4 à 6 semaines.

Pour accélérer le développement de cette usine mobile, ExOne travaille avec  Dynovas, spécialisé dans l'ingénierie des matériaux et la fabrication des composites ainsi qu'Applied Composites, un fournisseur de composants, d’assemblages, d’ingénierie et d’outillage complexes en composites. La date de mise à disposition de l'usine n'a pas été communiquée.

Le développement des usines mobiles d'impression 3D
L'idée d'intégrer un processus de fabrication additive dans un conteneur vient de l'entreprise allemande Bionic Production GmbH, qui a développé la "Mobile Smart Factory". Elle a signé un premier partenariat en décembre dernier avec la société sud-africaine TiziriTech,  qui fournit des services de conseil en gestion de l’environnement, pour s'adresser aux marchés de l'exploitation minière, de la production d'électricité et agricole.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.