Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le "Monsieur bonheur" de Google, futur prix Nobel de la paix ?

Google pourrait bien compter parmi ses salariés un futur prix Nobel de la paix. Chade-Meng Tan, embauché en 2000 en tant qu'ingénieur, est depuis devenu LE responsable du bien-être des salariés du géant du net au travail. Ce "manager du bonheur" est inscrit sur la liste 2015 des nominés pour la prestigieuse récompense, au sein d'un équipe de trois personnes. Leur projet, "One billion acts of peace", a tapé dans l'œil des organisateurs. Il vise à promouvoir d'ici à 2019 un milliard d'initiatives contre l'extrême pauvreté ou favorisant l'éducation, pour promouvoir la paix dans le monde. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Monsieur bonheur de Google, futur prix Nobel de la paix ?
Le "Monsieur bonheur" de Google, futur prix Nobel de la paix ? © TexX

Chade-Meng Tan a rejoint les équipes de Google au début de l'aventure, en l'an 2000. Le 107e salarié de l'entreprise a largement profité des 20% de temps libre que le géant de l'Internet accorde aux ingénieurs qu'il emploie pour développer un projet personnel. Avec une équipe d'experts, il a créé un cours destiné aux salariés du groupe appelé "Recherche à l'intérieur de soi".

Un bestseller publié en 2012

Cette méthode d'entrainement mentale vise à faire progresser leur intelligence émotionnelle, pour en faire des employés plus heureux (et plus productifs). Ce cours est un succès, plusieurs centaines de salariés de l'entreprise y ont participé, selon le site américain Business Insider.

D'ingénieur, Chade-Meng Tan devient officiellement le "Monsieur bonheur" de Google. La dénomination officielle de son poste ? "Jolly Good Fellow". Cette expression tirée d'une chanson populaire dans les pays anglo-saxons désigne un "bon camarade". En 2012, son livre intitulé “Search Inside Yourself” (Cherche à l'intérieur de toi) est publié. Il fait partie de la liste des bestseller du New York Times.

Il soutient les droits de l'Homme

Pendant son temps libre, il co-dirige la communauté "One billion acts of peace" (un milliard d'actes pour la paix). Soutenus par 19 prix Nobels de la paix, ses membres veulent susciter dans des domaines aussi divers que les droits de l'Homme, l'accès à l'éducation ou la lutte contre l'extrême pauvreté, un milliard d'initiatives d'ici 2019, pour favoriser la paix dans le monde.

C'est parce qu'il est, pendant son temps libre, très impliqué dans cette campagne que l'ex-ingénieur de Google a été nominé pour le prix Nobel de la paix, avec les deux autres responsables du projet, Dawn Engle and Ivan Suvanjieff. Ils ont tous deux créé en 1996 la PeaceJam Foundation, organisation au sein de laquelle cette opération a été montée. Le gagnant de ce prix sera choisi en octobre 2015. La cérémonie officielle de remise des récompenses se déroulera à Oslo le 10 décembre.

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale