Tout le dossier Tout le dossier

Le nouveau Nokia laisserait orphelins la cartographie de Nokia et l'activité câbles sous-marins d'Alcatel

La fusion du finlandais Nokia et du français Alcatel-Lucent précipite des changements dans les deux groupes. Côté Nokia, on évalue la pertinence de la division Here, spécialisée dans la cartographie et la navigation GPS, au sein de la future structure. Chez Alcatel-Lucent, c'est l'activité réseaux sous-marins qui devrait devenir indépendante. Des opérations qui permettront au nouveau groupe de se concentrer sur son coeur de métier, les télécoms.

Partager
Le nouveau Nokia laisserait orphelins la cartographie de Nokia et l'activité câbles sous-marins d'Alcatel

Le finlandais Nokia a annoncé ce mercredi 15 avril qu'il a initié un passage en revue de ses options stratégiques, qui incluent la possibilité d'une vente de sa division Here, spécialisée dans la cartographie et la navigation GPS. Here, anciennement Ovi Maps, est un acteur majeur en matière de cartographie et géolocalisation, utilisé notamment par Microsoft, Amazon, Oracle, Baidu, SAP et Yahoo. Il est aussi très présent dans le milieu de la navigation automobile embarquée grâce au rachat en 2007 de Navteq, à l'époque leader du secteur.

Nokia avait souhaité conserver Here lors de la reprise de sa division mobile par Microsoft, tout en garantissant le maintien de l'intégration de ses services pour Windows Phone (les services Here sont également disponibles sur iOS et Android). Mais avec l'annonce de la fusion avec Alcatel-Lucent, l'entreprise estime qu'il est temps de réévaluer la place de la division Here au sein du futur ensemble.

ASN, une filiale stratégique

En France, c'est Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN), la filiale spécialisée dans la mise en place de réseaux sous-marins, qui va devenir indépendante. Le président d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, a assuré qu'elle n'était pas concernée par la fusion avec Nokia.

[Actualisation 16/04/2015 - 11h45] : L'entreprise a confirmé à L'Usine Nouvelle que la prise d'indépendance d'Alcatel-Lucent Submarine Networks (ASN) se fera par une entrée en Bourse dans les mois qui viennent. Des discussions sont par ailleurs en cours pour une entrée d'ASN dans le consortium Ifremer-Eramet-Technip, actif dans l'exploration de ressources minérales sous-marines à Futuna. L'entreprise pourrait mettre à disposition du consortium un navire actuellement chargé de la maintenance des câbles sous-marins.

L'activité d'Alcatel-Lucent Submarine Networks est très stratégique pour le gouvernement. Elle confère un accès privilégié aux câbles sous-marins (qui permettent la mise en place de systèmes de renseignement électronique de grande ampleur). Cette prise d'indépendance était donc probablement nécessaire pour que le rachat soit validé côté français.

Julien Bergounhoux

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Télécoms

Alcatel-Lucent et Nokia fusionnent : une vraie complémentarité... qui n’empêchera pas les coupes dans les effectifs

Editorial

Et pourquoi pas un Golden hello pour Michel Combes…

Éco - social

Les trois problèmes de la rémunération de Michel Combes

Télécoms

Alcatel-Lucent : début de polémique sur le montant des indemnités de départ de Michel Combes

Téléphonie mobile

l'UE donne son accord pour le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia

Télécoms

Alcatel-Lucent fait de Lannion un Bell Labs

Télécoms

Nokia : "Nous devions fusionner pour mieux investir", explique Michel Combes, DG d’Alcatel-Lucent

Télécoms

Alcatel-Lucent - Nokia : Hollande exige le maintien de l'emploi et une "recherche augmentée" en France

Télécoms

Alcatel-Lucent, de la CGE en 1898 à la fusion avec Nokia en 2015 en 14 dates

Télécoms

Nokia et Alcatel-Lucent négocient une fusion

En un an et demi, Michel Combes a redonné des couleurs à Alcatel-Lucent

Télécoms

Nokia serait sur le point de racheter les réseaux mobiles d'Alcatel-Lucent

Télécoms

Alcatel-Lucent – Nokia : le futur champion européen capable de concurrencer Huawei ?

Télécoms

Michel Combes explique avoir milité pour un rachat global d'Alcatel par Nokia

Téléphonie mobile

Nokia n'est plus un fabricant de téléphones mais un équipementier télécoms

Télécoms

Un rapprochement entre Nokia et Alcatel-Lucent serait un atout pour l’Europe

Investissements industriels

Microsoft dépouille Nokia de ses mobiles

Télécoms

Une partie des activités d'Alcatel-Lucent en Chine dans le viseur de Flextronics

Télécoms

Les actionnaires d’Alcatel-Lucent semblent résignés à la fusion avec Nokia

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS