Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le parachute trop doré de Michel Combes réduit à 7,9 millions d’euros...

Alcatel-Lucent a décidé de suivre les recommandations du Haut Comité de Gouvernement d’entreprise. Il va ainsi réduire la prime de départ de son ancien DG, Michel Combes, de 14 millions d’euros à 7,9 millions d’euros.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le parachute trop doré de Michel Combes réduit à 7,9 millions d’euros...
michel combes CEO alcatel-lucent © Guittet Pascal

"Scandaleux", "indécent", "irresponsable", la rémunération de 14 millions d’euros promise à Michel Combes après son départ de la direction générale d’Alcatel-Lucent pour celle du groupe Altice, n’a laissé personne de marbre. Face à ce tollé généralisé, le 11 septembre, l’équipementier a fini par céder et fait savoir que son Conseil d’administration prenait en compte les recommandations du Haut Comité de Gouvernement d’Entreprise sur le sujet. Les primes liées au plan de rémunération pluriannuelle et à la clause de non concurrence seraient réduits à 7,9 millions d’euros au maximum contre 14 millions d'euros au départ, a précisé Alcatel-Lucent.

 

Un parachute moins doré

Exit également les stock options, la rémunération de départ de Michel Combes lui sera entièrement versée en numéraire. Par ailleurs, se conformant à la règle du pro rata temporis préconisée par le Haut Comité, les "éléments soumis à réalisation des critères de performance associés seront, pour la tranche 2015, évalués en 2016 à l’issue de l’exercice annuel", explique le communiqué d'Alcatel-Lucent. En conséquence, "le montant correspondant à la rémunération variable pluriannuelle sera au maximum de 4 845 109 euros", indique l'entreprise.

 

Mais un Golden Hello

Pour ce qui est de la clause de non concurrence, Alcatel-Lucent précise aussi que "le montant de l’indemnité a été réduit à 3,1 millions d’euros avec un versement numéraire par tiers, et la durée de la clause est portée à 40 mois jusqu’au 31 décembre 2018". Michel Combes pourra peut-être se consoler rapidement puisque sa nouvelle maison, Altice, lui aurait attribué un "golden hello". Et si l’on en croit l’Obs, celui-ci pourrait atteindre l’imposant montant de 100 millions d’euros cette fois.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.