Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le projet à 1 milliard d'Elon Musk : 700 satellites low-cost pour connecter le monde entier

Elon Musk ne tient pas en place. Après avoir cofondé l’entreprise de paiement en ligne PayPal, le constructeur de véhicules électriques Tesla et la société spatiale Space X, l’entrepreneur américain a décidé de créer un nouveau groupe pour lancer une flotte de 700 satellites low-cost, et de petite taille, pour connecter le monde entier à Internet, selon le Wall Street Journal.

mis à jour le 12 novembre 2014 à 17H08
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le projet à 1 milliard d'Elon Musk : 700 satellites low-cost pour connecter le monde entier
Le projet à 1 milliard d'Elon Musk : 700 satellites low-cost pour connecter le monde entier © Tesla - Capture vidéo YouTube

Il a déjà secoué le secteur de l’automobile avec ses bolides électriques, et celui de l’industrie spatiale avec ses lanceurs spatiaux à bas coût.  Mais selon le Wall Street Journal, l’entrepreneur Elon Musk ne compte pas s’arrêter là : il veut créer une nouvelle entreprise pour s’attaquer au marché des satellites. Le milliardaire souhaite produire des appareils plus petits, plus légers et moins chers. Il travaillerait sur ce projet avec Greg Wyler, un ancien de l’industrie spatiale.

Les deux hommes voudraient lancer une flotte d’environ 700 satellites, pesant chacun moins de 114 kilos, sachant qu’aujourd’hui, les appareils les moins lourds pèsent quasiment le double. Si le projet aboutit, cette flotte serait 10 fois plus vaste celle de la compagnie Iridium Communications, la plus importante lancée dans l’espace à ce jour. Selon deux personnes au fait du projet, Greg Wyler voudrait que chaque pièce coûte moins d’un million de dollars.

Financé par google et facebook ?

Ces équipements permettraient de connecter le monde entier à Internet, selon des sources proches du dossier, citées par le quotidien américain. Elon Musk et Greg Wyler pourraient obtenir des financements des géants du net Google et Facebook, qui ont investi dans plusieurs projets du même type : Google travaille par exemple sur le projet Loon, un réseau de ballons stratosphériques qui pourrait un jour permettre aux populations déconnectées d’avoir un accès au web.

Mais l’aventure n’en est qu’à sa phase préliminaire. Il n’est pas encore certain qu’Elon Musk se lance, nuance le Wall Street Journal. L’entrepreneur pourrait être refroidi par les nombreux obstacles règlementaires, techniques et financiers - déployer cette flotte pourrait coûter plus d’un milliard de dollars - qui risquent d’entraver l’avancée du projet.

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale