Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le Québec se dote d'un ministère de la Cybersécurité et du Numérique

Le Canada, un exemple à suivre en matière de sécurité informatique ? La province du Québec s'est dotée depuis le 1er janvier 2022 d'un ministère de la Cybersécurité et du Numérique. Un poste absent du gouvernement français ; les sujets de cybersécurité étant gérés par le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques Cédric O et d'autres ministères en fonction des secteurs.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le Québec se dote d'un ministère de la Cybersécurité et du Numérique
Le Québec se dote d'un ministère de la Cybersécurité et du Numérique © Ayrus Hill/Unsplash

Le Québec, province canadienne, s'est doté depuis le 1er janvier 2022 d'un nouveau "ministère de la Cybersécurité et du Numérique". C'est Eric Caire, ancien ministre délégué de la Transformation numérique et toujours député de la Peltrie, qui a été nommé à ce poste, révélait François Legault, le Premier ministre du Québec, en décembre 2021.

"Il est indispensable de nos jours que l'Etat soit à l'avant-garde en matière de cybersécurité et de numérique. Nous avons besoin d'améliorer nos systèmes de données pour avoir des organisations plus efficaces, mieux gérées, plus agiles et pour simplifier la vie des Québécois", avait déclaré François Legault à cette occasion. 

La mise en place d'une identité numérique
Les objectifs de ce nouveau ministère sont doubles : accélérer la transformation numérique de l'administration publique et mieux protéger l'Etat contre les cyberattaques. Plusieurs chantiers sont en cours, dont la mise en place d'une identité numérique citoyenne qui doit permettre un accès simplifié aux services étatiques par les citoyens québécois. Le Premier ministre souhaite également décloisonner les bases de données du gouvernement afin de mieux servir la population et de rendre plus performante la gestion des ministères, des organismes et des institutions publiques. 

Le personnel du ministère est issu d'un jumelage d'équipes du Sous-secrétaire du dirigeant principal de l'information et la transition numérique – qui fait partie du Secrétariat du Conseil du trésor – et d'infrastructures technologiques Québec (ITQ). Ce dernier est chargé de fournir aux organismes publics des services en infrastructures technologiques. 

Pas d'équivalent français
Le gouvernement français ne connaît pas de poste équivalent. Les sujets de sécurité informatique sont à la charge du ministère de l'Economie via son secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O. La transformation numérique est également gérée par ce ministère ainsi que le ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, dont la représentation a été confiée à Amélie de Montchalin

Il reste à savoir si la création d'un nouveau ministère permettra réellement d'accélérer les choses au Québec face à l'explosion des menaces. La dernière en date : la faille Log4j qui avait poussé les villes de Québec et Ottawa à fermer leurs sites gouvernementaux afin d'éviter des intrusions malveillantes dans les systèmes d'information publics.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.