Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste des produits électroniques reconditionnés Back Market lève 110 millions d’euros

Levée de fonds Back Market annonce avoir levé 110 millions d’euros pour accélérer aux Etats-Unis, où sa plate-forme de vente de produits électroniques reconditionnés a été lancée en 2018. La start-up française a vu son activité y exploser suite au confinement imposé à la population dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste des produits électroniques reconditionnés Back Market lève 110 millions d’euros
Le spécialiste des produits électroniques reconditionnés Back Market lève 110 millions d’euros © Pixabay / QuinceCreative

Back Market sort renforcé de la crise sanitaire. Le confinement de la population aurait fait les affaires de la plate-forme de vente d’articles électroniques reconditionnés, qui a également annoncé dans une note de blog publiée lundi 4 mai 2020 avoir bouclé une levée de fonds à hauteur de 110 millions d’euros. Cette série B, menée par les fonds Goldman Sachs Growth, Aglaé Ventures et Eurazeo Growth, doit notamment permettre à la start-up tricolore d’accélérer sur le marché américain… où elle place ses espoirs de croissance.

 

PLUS D’UN MILLIER DE REVENDEURS

Alors que le télétravail imposé a fait bondir les ventes de produits électroniques, Back Market fait la preuve de son positionnement sur le marché des appareils reconditionnés. Sa plate-forme, qui permet d’acheter du matériel de seconde main tout en bénéficiant d’une garantie, a rencontré un très fort engouement durant cette période aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. Dyson, Bosch, Apple… La jeune pousse affirme proposer les articles de 1 200 marchands. Une prouesse, alors qu’aucun acteur majeur n’a émergé sur ce créneau.

 

La proposition de la plate-forme Back Market, fondée en 2014, aux marchands est alléchante. S’ils consentent à verser une commission fixe de 10%, quel que soit le type d’appareil vendu, ces derniers jouissent d’une exposition inédite pour une catégorie spécifique de produits. A date, la revente de smartphones constitue la grande majorité des opérations réalisées. La promesse est aussi attrayante pour le consommateur, qui bénéficie de produits de marque à tarif réduit… et surtout de l’expertise de la start-up, qui s’assure de la conformité du produit avant de le mettre en ligne.

 

Une offre rare sur le marché américain, sur lequel Back Market s’est lancé en 2018 et qui serait son second en matière de croissance. Le Royaume-Uni et l'Allemagne figurent aussi dans les priorités de la société. Pour transformer l’essai à l'international, cette dernière veut doubler son équipe d’ici à 2022 alors qu’elle compte déjà 300 salariés dans huit pays. Les crises sanitaire et économique liées à la pandémie de Covid-19 attiseront l’intérêt des consommateurs pour l’urgence écologique et l’économie circulaire. Une aubaine pour Back Market, qui semble ne pas être aveugle quant aux efforts restant à réaliser. Epinglée en 2019 par la revue 60 millions de consommateurs pour sa piètre satisfaction client, la jeune pousse prévoit de renforcer son équipe dédiée au contrôle qualité, selon TechCrunch.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media