Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Le spécialiste du cloud Blade lève 51 millions d’euros pour dépasser les frontières de la France … et du jeu vidéo

Levée de fonds La start-up française Blade, a annoncé mercredi 14 juin 2017, une levée de fonds de 51 millions d’euros. Le spécialiste hexagonal du cloud gaming vise l’international et le lancement d’une offre, plus large, à destination du marché des entreprises.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Le spécialiste du cloud Blade lève 51 millions d’euros pour dépasser les frontières de la France … et du jeu vidéo
La start-up française Blade a annoncé, mercredi 14 juin, une levée de fonds de 51 millions d'euros. Le nouvelle apport servira à déployer à l'international et lancer une offre pour le marché des entreprises © Blade

"Le concept même d’ordinateur ne devrait plus exister !" clame Emmanuel Freund. Le dirigeant de la start-up Française Blade a annoncé mercredi 14 juin 2017, une levée de fonds de 51 millions d’euros. L’apport des investisseurs va servir à dépasser les frontières de la France et celle du marché du cloud gaming où se cantonne l’entreprise depuis son lancement.

En effet, la jeune pousse fondée en 2015 commercialise depuis le 20 avri 2017l son offre Shadow. Pour 29,95€ par mois, ses clients disposent, dans le cloud, de l’équivalent d’un PC d’une valeur de 1 500€. L’accès se fait soit via un boitier, la shadow box, mise à disposition par Blade,soit par des clients logiciels. La version Windows, MacOS et Android est déjà disponible. D’autres, notamment iOS, devraient sortir dans les mois à venir.

La start-up a déjà levé 13 millions d’euros en deux opérations. Parmi les investisseurs figurent Pierre Kosciusko-Morizet (fondateur de Priceminister) et Michaël Benabou (co-fondateur de Vente-Privée.com), ainsi que des salariés, et, ce qui est moins commun, des joueurs de jeux vidéo et des streamers professionnels. La société ne communique pas sur l’identité de ces derniers.
 

De 5000 utilisateurs en juin 2017 à 100.000  à échéance 2018

Cette particularité s’explique par le fait que la compétition vidéoludique, plus communément appelée e-sport est un pilier de la stratégie marketing de Blade. L’entreprise compte depuis son lancement sur cette typologie d’utilisateurs exigeants pour valider sa vision de l’informatique.

Blade compte 5 000 clients en France et vise les 100.000 à fin 2018. Pour atteindre cet objectif, un déploiement à l’international est primordial. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et les USA arrivent en tête de la feuille de route. Un bureau va ainsi ouvrir ses portes, dès cet été, à Palo Alto en Californie. Sa vocation est de favoriser le développement du marché américain. Il servira également à faciliter les échanges avec les géants de l’électronique et de l’informatique. Des contacts sont d’ores et déjà initiés avec DELL et AMD.
 

La clientèle entreprise en ligne de mire

La levée de fonds va également permettre le développement d’une offre et l’infrastructure nécessaire pour adresser le marché des entreprises. Le maillage en data centers, le niveau de service ainsi que la sécurisation et la propriété des données hébergées sont autant de points à clarifier pour espérer convaincre cette nouvelle cible.


 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale