Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les "cols bleus" ne veulent pas être les oubliés de la transformation digitale

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les personnels non cadres effectuant des tâches manuelles sont 59% à estimer que leur métier pourrait profiter de la transformation numérique, d'après une étude réalisée par Microsoft et le cabinet IDC. Pour 57% d'entre eux, la mise à disposition d'outils de travail plus modernes leur permettrait de gagner en autonomie.

Les cols bleus ne veulent pas être les oubliés de la transformation digitale
Les "cols bleus" ne veulent pas être les oubliés de la transformation digitale © Capture d'écran YouTube

La tranformation numérique de l'entreprise ce n'est pas que pour les cadres et les dirigeants ! Les cols bleus français sont en effet 59% à l'envisager d'une manière positive. C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par Microsoft avec le cabinet de conseil IDC réalisée en janvier 2015 auprès d'un échantillon représentatif de 547 ouvriers, employés et techniciens (les personnels non cadres effectuant des tâches manuelles), travaillant dans l'industrie, le commerce ou les collectivités locales.

"La nouvelle frontière de la transformation numérique"

Premier constat : s'ils sont plutôt bien équipés à titre personnel (60% d'entre eux disposent d'un smartphone), les cols bleus manquent en revanche encore de matériels fournis par leurs employeurs. 53% d'entre eux souhaiteraient ainsi disposer d'une tablette pour des usages professionnels. Un support qui a notamment déjà séduit un groupe comme Eiffage. Le groupe de BTP français teste en effet depuis octobre 2014 une application pour tablette dédiée à la levée de reserves sur ses chantiers.

Parmi les principaux avantages attendus, 57% évoquent une plus grande autonomie et, pour 55%, cela donnerait une image de modernité à leur métier. Le numérique permettrait également d'acquérir de nouvelles compétences pour rester attractif sur le marché du travail. "Une maîtrise des nouveaux outils permet notamment de se projeter à l'avenir en correspondant davantage aux enjeux d'employabilité de demain", souligne Stéphane Rousseau, directeur des systèmes d'information d'Eiffage, qui était présent aux TechDays de Microsoft le 12 février pour commenter les résultats de cette étude. Pour lui, les cols bleus représentent ainsi "la nouvelle frontière de la transformation numérique" en tant que "chaînon manquant dans le traitement de l'information sur l'ensemble du processus de création de valeur en enterprise".

Le management également convaincu

Des perspectives qui séduisent aussi les managers. Parmi les 75 directions RH et les 75 directions opérationnelles au sein d’organisations de plus de 100 salariés interrogées par IDC, 67% estiment que le numérique a d'ores et déjà entraîné une évolution du mode de management vis-à-vis du personnel opérationnel. Les nouvelles solutions proposées permettent en effet de répondre à trois grands enjeux que sont la recherche d'une meilleure compétitivité (pour 52% et 66% dans l'industrie), l'amélioration du travail en équipes (51%) et de la communication entre salariés (44%).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale