Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les écrans à Mems dans les starting-blocks

En développement depuis plus de 10 ans chez Pixtronix, la technologie des écrans à Mems s’apprête à débarquer dans les produits portables. Son aboutissement est rendu possible grâce au partenariat entre Sharp et Qualcomm.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les écrans à Mems dans les starting-blocks
Les écrans à Mems dans les starting-blocks

Les écrans à Mems vont finir de jouer l’Arlésienne. C’est promis juré par Sharp et Qualcomm qui travaillent ensemble d’arrache pieds depuis deux ans sur l’industrialisation de cette technologie. Un prototype de 7 pouces a été démontré. La commercialisation est attendue au quatrième trimestre 2014.

En développement depuis 11 ans par la start-up américaine Pixtronix, les écrans à Mems constituent une technologie exotique d’affichage électronique. Ils fonctionnent sur le principe des écrans LCD, mais, au lieu des molécules de cristaux liquides, ils utilisent des microsystèmes électromécaniques (Mems) pour moduler l’émission de lumière. Outre l’amélioration du temps de réponse et du rendu des couleurs, cette technologie multiplie l’efficacité lumineuse par un facteur 10, réduisant la consommation de courant d’au moins 50% par rapport à la meilleure technologie LCD. Un avantage clé pour des produits portables comme les tablettes ou les Smartphones.

Accélérer l'industrialisation

Qualcomm, qui a racheté en 2011 Pixtronix, a noué en 2012 un partenariat stratégique avec Sharp pour accélérer l‘industrialisation de la technologie. Le géant américain, leader mondial des puces pour mobiles, a mis dans la corbeille 120 millions de dollars. De son coté, le japonais apporte son expérience de 40 ans dans le développement et la fabrication d’écrans LCD.

Les écrans développés ensemble combinent la technologie d’affichage à Mems de Pixtronix et la technologie de matrice de commande à transistors IGZO (oxyde d’indium, de gallium et de zinc), dont Sharp est pionnier. Cette technologie améliore la transparence, la résolution et la sobriété des écrans par rapport à la technologie traditionnelle de commande à transistors en silicium amorphe.

Le prototype de 7 pouces affiche une résolution de 1280 x 800 pixels et un spectre de couleurs de 124% du standard NTSC. Il est rétroéclairé par des LED rouges, vertes et bleues. Les Mems modulent la lumière avec un temps de réponse de 100 microsecondes.

Ridha Loukil

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media