Les Etats-Unis pourraient accélérer la création de nouvelles fonderies avec un investissement massif

Face à la pénurie mondiale de semi-conducteurs, les Etats-Unis envisagent d'investir 52 milliards de dollars. Un apport financier qui pourrait aboutir à la création de 7 à 10 fonderies à travers le pays, selon la secrétaire d'Etat au Commerce Gina Raimondo.

Partager
Les Etats-Unis pourraient accélérer la création de nouvelles fonderies avec un investissement massif

La pénurie de semi-conducteurs paralyse de nombreux secteurs. Dépendants de l'Asie, principal producteur de puces, de nombreux pays tentent de mettre en place une stratégie visant à renforcer leur capacité de production. A commencer par les Etats-Unis qui sont prêts à investir 52 milliards de dollars.

De 7 à 10 nouvelles fonderies ?
Ce lundi 24 mai, à la suite d'un événement organisé à une fonderie de Micron Technology Inc, Gina Raimondo a indiqué que ce plan de financement du gouvernement pourrait entraîner la mise en place d'une enveloppe globale de "plus de 150 milliards de dollars" provenant du gouvernement fédéral, des états fédérés et des entreprises du secteur privé, rapporte Reuters. Cet argent permettrait de financer à la fois la recherche et la création de 7 à 10 nouvelles fonderies à travers le pays, croit savoir Gina Raimondo, secrétaire d'Etat au Commerce.

"Nous avons juste besoin de l'argent fédéral pour débloquer les capitaux privés", a-t-elle affirmé. "Il pourrait y avoir sept, huit, neuf ou dix nouvelles usines aux Etats-Unis d'ici à ce que nous ayons terminé", a ajouté la secrétaire d'État. Elle pense que les états rivaliseront pour obtenir les fonds et installer les fonderies au sein de leur territoire. Le sénateur américain Mark Warner, un démocrate, a toutefois tempéré le propos en affirmant auprès de Reuters : "Il faudra des années pour que le ministère du Commerce fasse ces investissements".


Renforcer la souveraineté technologique
La pénurie mondiale de puces semi-conducteurs, causée par différents facteurs dont l'augmentation de la demande d'appareils électroniques pendant la pandémie, a grandement affecté les constructeurs automobiles et d'autres industries. Cette pénurie a mis en avant la dépendance vis-à-vis de l'Asie.

Si les Etats-Unis semblent prêts à investir des sommes conséquentes, l'Union européenne peine à trouver une stratégie. La Commission européenne ambitionne de doubler son niveau de production d'ici à 2030. Pour y parvenir la création d'une alliance entre industriels est évoquée ainsi que la création d'une fonderie par des fonds étrangers.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS