Les ETI prennent conscience de la transformation numérique mais tardent à agir

Selon une étude réalisée par CSA pour EY et Apax, les ETI ont pris conscience de l'importance stratégique de la mutation numérique. Toutefois, elles tardent à passer à l'action et surtout n'ont pas encore pris conscience des potentialités que recèlent les nouveaux outils. Il est temps de passer la cinquième et d'accélérer. 

Partager
Les ETI prennent conscience de la transformation numérique mais tardent à agir

C'est l'éternelle histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide selon ce qu'on se décide à regarder. Ainsi en va-t-il de la maturité digitale des entreprises de taille intermédiaire (ETI) telle qu'elle ressort de l'étude réalisée par l'institut CSA pour EY et Apax en collaboration avec le Meti - le mouvement des entreprises de taille intermédiaire. Bonne nouvelle : les ETI ont pris conscience de l'importance stratégique de la transformation numérique : 89 % des entreprises interrogées répondent que "le digital va transformer leur modèle d'affaires". Une progression de 6 points par rapport à la même étude un an plus tôt. La prise de conscience est donc désormais quasi-générale.

Bonne nouvelle... pour les optimistes

Cela apparaît plutôt comme une bonne nouvelle... sauf qu'entre la prise de conscience et la décision d'agir, il faut du temps. Ainsi, seulement 8 % des ETI déclarent être à un stade avancé de maturité digitale quand 64 % s'estiment à un stade de développement. Bonne nouvelle : 82 % des entreprises indiquent qu'elles vont accélérer leurs investissements au cours des 12 prochains mois.

L'étude portant plus particulièrement sur la numérisation de l'expérience client, on notera que 57 % des ETI interrogées indiquent vouloir investir dans l'amélioration de l'expérience client, la collecte et l'analyse des données. Preuve de leur engagement réel en la matière, plus de la moitié des ETI (54 %) estiment que le budget consacré au marketing digital a crû plus vite que les autres dépenses du marketing.

D'inquiétants retards... pour les pessimistes

Toutefois, le chemin restant à parcourir pour avoir un marketing numérique dès sa conception est encore long. 64 % des ETI indiquent avoir une base de données "clients" unifiée mais n'ont aucune démarche d'analyse pour l'exploitation de ces données. Plus inquiétant, 76 % des entreprises déclarent n'avoir pas intégré le numérique dès la conception de leurs offres. Seulement 23 % des ETI ont recruté un data scientist ou un data analyst. Plus inquiétant, seulement 39 % se déclarent en conformité avec le RGPD.

Si les ETI s'équipent des outils numériques, elles tardent à en tirer tous les bénéfices possibles. Les optimistes se rassureront : le jour où les Pme prendront en compte tout le potentiel de transformation que recèle le numérique, elles seront équipées et pourront profiter rapidement d'un levier puissant.

Accéder à l'intégralité de l'étude Baromètre de la maturité digitale des ETI – 3ème édition

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS