Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Français veulent plus de "codage" à l’école !

On disait les Français frileux sur l’enseignement de la programmation informatique à l’école. La nouvelle édition du baromètre de l’innovation BVA-Syntec Numérique, en partenariat avec L’Usine Nouvelle, 20 Minutes, BFM Business et 01 Net vient démontrer le contraire. Dans leur grande majorité (87 %), ils considèrent qu’il est important que le codage soit enseigné à l’école. 41 % des personnes interrogées sont favorables à cet enseignement à partir du collège, 24 % dès le primaire. Bruno Vanryb, président du collège éditeurs du Syntec numérique, analyse ce nouvel engouement des habitants de l'Hexagone pour le langage informatique.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Français veulent plus de codage à l’école !
Les Français veulent plus de "codage" à l’école ! © wikimedia commons

 Dès la rentrée de septembre 2014, les Britanniques vont rendre obligatoire d'aborder le code informatique à l'école pour les enfants de 5 à 16 ans. Dans les faits, la France en est encore loin, mais ce sondage nous révèle que les Français, eux, y sont prêts. Ils sont conscients des bénéfices d’un tel enseignement. C’est d’abord un meilleur usage personnel des nouvelles technologies qui est attendu à travers cet enseignement : 49 % de ceux qui estiment important d’enseigner la programmation à l’école y voient l’avantage de mieux connaître l’informatique et de faciliter sa vie de tous les jours.

Il y a ensuite un intérêt professionnel : le secteur du numérique est un des secteurs économiques les plus dynamiques… et en manque de personnel qualifié. 35 000 emplois à forte valeur ajoutée y seront créés en 2014 ! Il est évident que familiariser les jeunes à ces compétences dès leur plus jeune âge, permettrait leur meilleure insertion professionnelle. Les Français le comprennent en plaçant les débouchés et les perspectives en matière d’orientation scolaire en 2e et 3e position des avantages de l’enseignement de la programmation à l’école.

Aujourd'hui, nous manquons de codeurs

A voir cet état de l’opinion, pourquoi la France n’arrive-t-elle pas à passer le cap ? La question des formateurs à cette nouvelle matière est capitale. Il y a la piste classique, évidente, celle que les Français voient en premier : 79 % des personnes interrogées pensent que ce sont les professeurs spécialisés en numérique qui devraient être en charge de cet enseignement. Mais, on peut aussi être plus audacieux, en demandant à des spécialistes issus de l’entreprise d’intervenir dans les écoles. 34 % approuvent cette proposition : c’est un vrai changement, surtout lorsqu’on connaît le traditionnel éloignement de ces deux mondes dans notre pays !

Education nationale, parents, entreprises… Nous avons tous un rôle à jouer pour faire de la France un champion des nouvelles technologies. La prise de conscience a démarré, certains projets emblématiques voient le jour, mais nous sommes encore loin de la performance de certains pays voisins ou plus lointains comme les Etats-Unis. La France s’est toujours distinguée par la qualité de ses ingénieurs, des profils indispensables à la réussite économique de notre pays. Pourtant aujourd’hui, nous manquons de "codeurs", car faire du développement informatique ce n’est pas le même métier.

C’est aussi au secteur d’expliquer cette différence et d’inciter les jeunes à apprendre le langage informatique comme s’ils apprenaient une langue vivante. Syntec Numérique est d’ailleurs en pointe sur ce combat. Après une campagne digitale pour inciter les lycéens à se diriger vers des filières informatiques, elle organise le 4 juin un grand événement autour des talents du numérique !

Bruno Vanryb, président du collège Editeurs, Syntec numérique 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale