Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les Google Glass mortes et enterrées… jusqu'à la sortie d'une nouvelle version

[ACTUALISE] Les Google Glass ne seront plus disponibles à la vente dès la semaine prochaine, car la demande de ces lunettes intelligentes à 1 500 dollars est trop faible. Mais le géant du net n'a pas dit son dernier mot sur ce projet, puisqu'il travaille avec Intel sur une version 2 plus perfectionnée de cet objet connecté. L'équipe en charge des "Glass" change de département dans l'entreprise.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les Google Glass mortes et enterrées… jusqu'à la sortie d'une nouvelle version
Les Google Glass mortes et enterrées… jusqu'à la sortie d'une nouvelle version © Capture d'écran via : www.google.com/glass

C'en est fini de la version 1 des Google Glass. Les lunettes intelligentes du géant du net américain ne seront plus en vente dès la semaine prochaine, selon un message posté sur le compte Google + du projet. Google avait déjà pris la décision en novembre 2014 de fermer les Basecamps, ses boutiques dédiées à la vente de ses lunettes de réalité augmentée.

un marché de niche 

L'engouement autour de ces objets connectés, qui avaient suscité au départ l'enthousiasme des médias et des utilisateurs, est retombé comme un soufflé. En cause le prix élevé de l'appareil, qui coûte 1 500 dollars, et le manque d'applications concrètes pour le grand public. Les Google Glass pourraient par contre trouver leur utilité dans des marchés de niche : BMW les expérimente par exemple pour le contrôle qualité de ses véhicules.

Mais Google n'abandonne pas la partie : le groupe travaille actuellement sur une nouvelle version de cet objet connecté qui pourrait sortir en 2015, selon le Wall Street Journal. Le quotidien affirme qu'Intel fournira la partie électronique de ce "wearable", au détriment de Texas Instruments, le fabricant du processeur de la version 1 lancée en 2012. 300 employés de la firme de Mountain View travailleraient toujours sur les "Glass".

Actualisation du 16 janvier à 9h45 - L'équipe chargée du développement du produit change de département chez Google : elle va quitter le laboratoire Google X, qui travaille sur des technologies de rupture, pour devenir une branche du groupe à part entière. L'ancienne dirigeante de la section, Ivy Ross, reste manager du projet. Mais elle prendra désormais ses ordres auprès de Tony Fadell. Cet ancien de chez Apple a co-fondé et dirigé la start-up spécialiste des objets connectés Nest, rachetée par Google en janvier 2014 pour 3,2 milliards de dollars. 

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale