Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les mobiles de Nokia ont coûté 18 milliards de dollars à Microsoft

Sur son dernier exercice fiscal, Microsoft enregistre une charge de 1,1 milliard de dollars pour dépréciation d’actifs et restructuration de ses mobiles. Ce qui porte le coût depuis l’acquisition de cette activité à Nokia à près de 18 milliards de dollars aujourd’hui.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les mobiles de Nokia ont coûté 18 milliards de dollars à Microsoft
Les mobiles, un casse-tête récurrent pour Satya Nadella, CEO de Microsoft. © Flickr CC - Heisenberg Media

Alors que Microsoft vient de publier ses résultats pour son exercice fiscal clos le 30 juin 2016, avec un chiffre d’affaires en baisse de 9% à 85,3 milliards de dollars mais un bénéfice net en hausse de 38% à 16,8 milliards, l’heure est au bilan dans les mobiles. Devant la persistance de la dégradation de cette activité, le groupe de Redmond a dû lancer un nouveau plan de suppression de 1850 postes et enregistrer une charge de 1,1 milliard de dollars : 630 millions de dollars pour dépréciation d’actifs et 480 millions de dollars pour coûts de restructuration.

 

10 milliards de dollars sur l'exercice précédent

Sur l’exercice précédent, Microsoft avait déjà engagé un plan de suppression de 7800 emplois dans les mobiles avec à la clé l’inscription dans ses comptes d’une charge de 10 milliards de dollars liée à cette activité : 7,5 milliards de dollars pour dépréciation d’actifs et 2,5 milliards de dollars pour frais de restructuration.

 

Certes, le groupe de Satya Nadella a limité la casse en vendant ses téléphones basiques en mai 2016 à Foxconn et sa filiale finlandaise HMD Global pour la maigre somme de 350 millions de dollars. Mais il n’est pas au bout de sa peine puisque IDC prévoit encore une chute des ventes de smartphones sous Windows Phone, dont 95% sont fournis par Microsoft, de 11,2 millions d’unités en 2016 à 6,8 millions d'unité en 2020.

 

Inquiétude des investisseurs

Une descente aux enfers qui inquiète de plus en plus les investisseurs. Sur le blog boursier Fool Motley, l’analyste Adam Levy se livre au calcul du coût des mobiles pour les actionnaires de Microsoft depuis le rachat de Nokia en avril 2014. En tenant compte du prix d’acquisition de 7,2 milliards de dollars, ce coût atteint désormais la somme astronomique de 18 milliards de dollars. Et ce sans compter la perte des redevances de licences payées auparavant par Nokia, ni les frais de R&D et de marketing.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale