Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les mobiles font trébucher Lenovo pour la première fois depuis 8 ans

Pour la première fois depuis 8 ans, le constructeur informatique chinois Lenovo voit son chiffre d’affaires baisser et tomber dans le rouge. En cause : ses difficultés dans les mobiles où le groupe double presque ses pertes.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les mobiles font trébucher Lenovo pour la première fois depuis 8 ans
Les smartphones, talon d'Achille de Lenovo. © lenovo

C’est la chute pour Lenovo. Sur l’exercice fiscal clos en mars 2016, le constructeur informatique chinois déplore un recul de 3% de son chiffre d’affaires à 44,9 milliards de dollars et une perte nette de 128 millions de dollars, contre un bénéfice net de 829 millions de dollars sur l’exercice précédent. C’est la première fois depuis 8 ans qu’il trébuche.

 

En cause : ses difficultés dans les mobiles. Supplanté par ses compatriotes Huawei, Oppo, Vivo et Xiaomi, notamment sur son marché local, Lenovo voit ses ventes de smartphones tomber à 66,1 millions d’unités, contre 76,3 millions un an auparavant. Si ses livraisons à l’international ont bondi de 63% à 51 millions de smartphones, ses ventes en Chine se sont effondrées de 66,4% à un peu plus de 15 millions d’unités. C’est l’effet de la montée spectaculaire de Vivo et Oppo, deux nouvelles stars des mobiles appartenant au groupe chinois BBK Electronics.

 

Déclin aussi dans les PC

Si le chiffre d’affaire de l’activité formée essentiellement des mobiles a progressé de 7% à 9,8 milliards de dollars, la perte d’exploitation dans cette branche s’est creusée de 60% à 469 millions de dollars. Et pour ne rien arranger, l’activité PC, qui représente les deux tiers du chiffre d’affaires total, n’a généré que 1,5 milliard de dollars de bénéfice d’exploitation, contre 1,8 milliard sur l’exercice précédent. C'est le résultat du déclin du marché et de la perte de gains d'échelle.

 

La direction assure que l’activité dans les mobiles a atteint le point mort au premier trimestre 2016, suggérant une possible amélioration au cours de l’exercice à venir. Une prévision à prendre avec des pincettes. Car les mobiles constituent un marché particulièrement difficile où les positions sont volatiles. La montée surprise de Vivo et Oppo, aux dépens de l’ancienne star qu’est Xiaomi, le prouve.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale