Les puces Edison d'Intel utilisées pour sauver les abeilles

Une équipe de recherche australienne utilise le module Edison d'Intel, dédié aux objets connectés, pour essayer de déterminer les causes du syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles, qui décime leur population à travers le monde.

Partager
Les puces Edison d'Intel utilisées pour sauver les abeilles

Des chercheurs du CSIRO (Organisation fédérale pour la recherche scientifique et industrielle), un organisme du gouvernement australien, ont annoncé le 25 août s'être associés à Intel dans leur quête pour expliquer le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles (qui cause la mort en masse de populations d'abeilles pollinisatrices partout dans le monde).

L'Internet des... insectes ?

Pour mieux étudier les insectes, Intel a mis à profit sa puce Edison dédiée aux objets connectés. De la taille d'un timbre-poste, elle est installée à l'entrée de la ruche et fonctionne comme un centre de contrôle qui recueille les informations de chaque abeille à leur passage. Pour capturer ses données, celles-ci sont affublées de puces RFID de 2,5 mm x 2,5 mm (collées sur leur thorax) qui traquent leurs activités, le temps qu'elles passent en dehors de la ruche, leurs contacts avec d'autres colonies... Edison relève également les facteurs environnementaux de la ruche : température, humidité, rayonnements ultraviolets du soleil, etc.

Le module transmet ensuite ces informations pour qu'elles soient analysées en détail afin de déterminer quels facteurs (maladies, pesticides, pollution de l'air ou de l'eau, alimentation, climat...) jouent un rôle dans l'effondrement des colonies. Les chercheurs ont déjà équipé 10 000 abeilles de puces en Tasmanie et poursuivent activement leurs travaux.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS