Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les secteurs qui recrutent sur Linkedin... et ceux qui ne recrutent pas

Pour faire une recherche d'emploi efficace, mieux vaut se focaliser sur des secteurs en bonne santé, comme les technologies logicielles ou le matériel informatique. Ces deux domaines d'activité recrutent de nombreux candidats via LinkedIn, et la concurrence y est plus faible qu'ailleurs selon la dernière étude publiée le 3 février par le réseau social professionnel et Odoxa. 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les secteurs qui recrutent sur Linkedin... et ceux qui ne recrutent pas
Les secteurs qui recrutent sur Linkedin... et ceux qui ne recrutent pas © Flickr CC - Nan Palmero

Quels sont les secteurs qui recrutent le plus en France sur LinkedIn ? Le réseau social professionnel répond à cette question dans son étude réalisée avec l'institut de sondage Odoxa, "La Cartographie de l'emploi sur LinkedIn en France", dont les résultats ont été dévoilés le 3 février.

Les secteurs stars, qui offrent des jobs à la pelle sur le réseau social, sans que la concurrence ne soit trop forte pour les obtenir, sont souvent technologiques. Le secteur "technologie - logiciels" est numéro un du classement des domaines d'activité qui proposent le plus de postes, comme le montre le résumé de l'enquête diffusé à la fin de cet article.

 

Retrouvez ici notre article : les 25 compétences les plus recherchées en 2014 par les recruteurs, selon Linkedin

 

Certains secteurs plus traditionnels, comme les biens de consommation, l’ingénierie, mais aussi l'industrie manufacturière, sont classés par les auteurs de l'étude dans la catégorie des secteurs "porteurs". Sans qu'il y ait une myriade d'offre, la concurrence n'y est pas trop forte : l'ingénierie est par exemple avant dernier en nombre de candidatures reçues, sur une liste de 13 champs d'activité (page 11).

Certains candidats mieux lotis que d'autres

Santé et pharmacie, aéronautique et automobile, banque finance assurance… Si ces champs d'activité proposent de nombreuses offres, les candidats se bousculent au portillon : les chances pour une personne en recherche d'emploi de décrocher un job sont donc plus faibles.

Les candidats les plus mal lotis sont de ceux de l'univers des medias et du divertissement, des télécommunications, du pétrole et de l'énergie. Ils sont soumis à une forte concurrence (les médias sont numéro un du classement du nombre de candidatures reçues par annonce), sur un nombre d'offres limité.

Méthodologie
Cette étude a été menée sur la base de données chiffrées fournies par LinkedIn et porte sur l’ensemble des membres que compte le réseau social professionnel en France (plus de 8 millions), sur une année complète allant d'octobre 2013 à septembre 2014.

Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale