Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Les tigres chinois du mobile : l’hystérie Xiaomi

A l’occasion du MWC, zoom sur ces fabricants chinois de tablettes et smartphones qui pèsent de plus en plus face aux géants Apple et Samsung. Deuxième épisode de notre série avec Xiaomi, un fabricant sous amphétamines.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les tigres chinois du mobile : l’hystérie Xiaomi
Les tigres chinois du mobile : l’hystérie Xiaomi © Keso s - Flickr - CC

Des Produits phares

Inexistante il y a 4 ans, la marque a gagné des galons en commercialisant une Smart TV "révolutionnaire". Reliée au haut débit elle propose, en rubriques, tous les contenus vidéo du net. Xiaomi offre ainsi gratuitement les derniers films américains sous-titrés, souvent bien avant leur sortie en salle... Toute auréolée de ce succès, Xiaomi est vite devenue la première marque de smartphone en Chine grâce à son Mi4, "Tueur d’iPhone" lancé à l’été 2014.

Xiaomi en quelques chiffres

Chiffre d’affaires en 2014 : 9,8 milliards d’euros
Profit net : 926 millions d’euros (source : China Cellphone Union)
Croissance en 2014: +227%
Nombre de smartphones vendus en 2014 : 61,12 millions, dont 97% en Chine
Nombre d’employés: 5200

 

Ils osent

En Chine, les produits Xiaomi s’arrachent sur le site du fabricant, lors de ventes Flash savamment orchestrées. Exit les spots publicitaires onéreux et les boutiques en dur. Pratique rarissime en Chine, Xiaomi révèle pour chacun de ses composants l’identité du fournisseur (dont Sony pour la batterie et l’optique). Ses utilisateurs peuvent tester de nouvelles interfaces et dialoguer en ligne avec leurs concepteurs. Meizu, l’un de ses concurrents chinois, fustige une "idolâtrie".

Ils ont vu juste

Les smartphones Xiaomi sont beaux, reprennent les codes de l’iPhone (charpente métallique, épaisseur) tout en exploitant une version ultra-rapide d’Android. Chaque mobile est vendu à prix coûtant : l’entreprise engrange des profits grâce à la vente de ses jeux et applications maison.

Quelques Faiblesses

Paradoxalement, ses prix bas empêchent Xiaomi d’enchanter le marché américain. Là-bas, les smartphones premium sont généreusement "subventionnés" par les deux principaux opérateurs Verizon et AT&T. Pourquoi acheter un Xiaomi, quand on accède au dernier Apple pour une poignée de dollars ?

Pour tenter de conquérir l’Inde, où l’utilisateur préfère manipuler l’objet avant d’acheter, Xiaomi doit renoncer à ses ventes en ligne et proposer ses produits en boutiques, comme la concurrence, ce qui a un coût...

Jordan Pouille

La figure de proue : Lei Jun, un patron charismatique

Affublé de baskets, d’un jean et d’un t-shirt noir, il se fait appeler "le Steve Jobs chinois". Comme le défunt gourou d’Apple, Lei Jun aime présenter seul sur scène chaque nouveau produit. A 45 ans, il dispose d’une fortune de 4,5 milliards de dollars.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media