Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Limifrog, l'alternative française à Arduino et Raspberry Pi pour prototyper ses objets connectés

Une start-up française offre une alternative à Arduino, Raspberry Pi et autres cartes de prototypage prisées des makers. Le nom de cette plate-forme avec capteurs intégrés : Limifrog. Une campagne de financement participatif sur Kickstarter est en cours.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Limifrog, l'alternative française à Arduino et Raspberry Pi pour prototyper ses objets connectés
Limifrog, l'alternative française à Arduino et Raspberry Pi pour prototyper ses objets connectés © Limigrog

Comment passer d'une idée à une ébauche d'objet ? Comme tout créateur d'objet connecté, après avoir imaginé son concept sur le papier, Xavier Cauchy a tenté d'en réaliser un prototype. Une étape délicate. "J'avais une idée d'accessoire configurable avec un afficheur intégré. Je voulais quelque chose de crédible côté design et de suffisamment puissant. J'ai d'abord essayé d'utiliser un Arduino en ajoutant plein de choses autour, ce qui n'est pas très esthétique. Du coup, j'ai eu l'idée de développer moi-même un module qui soit à la fois présentable, facile à utiliser et avec beaucoup de choses pré-intégrées, même au niveau logiciel", raconte-t-il. Le "Limifrog" est né.

 

donner corps à une idée

Xavier Cauchy s'est vite rendu compte que ce module, d'abord conçu pour son usage personnel, pouvait intéresser d'autres bidouilleurs. "Des makers, en premier lieu, mais aussi des enseignants, qui peuvent l'utiliser pour des projets pédagogiques, et bien sûr des entrepreneurs, qui peuvent conceptualiser leurs idées (d'objets connectés, d'accessoires wearables, de robots) et avoir quelque chose à montrer sans une énorme équipe de développeurs", résume-t-il.  Limifrog est par exemple utilisé par une équipe qui conçoit des algorithmes permettant d'évaluer l' "efficacité" d'un cycliste. Avec le module, monté sur un vélo  ils ont pu vérifier leur modèle algorithmique sur le terrain.

 

Comment se positionne Limifrog par rapport aux autres modules existants ? "du point de vue de la puissance du processeur, Limifrog est entre Arduino et Raspberry Pi", explique Xavier Cauchy. Mais la carte, compacte et à faible consommation énergétique, intègre surtout une multitude de capteurs : pression / altitude, mouvements, température, lumière,  son, proximité et distance… Il supporte le langage de programmation C et peut disposer d'un écran OLED en option. Le module est vendu à partir de 39 euros dans sa version "basique".

 

Une campagne Kickstarter en cours

Pour promouvoir son projet, Xavier Cauchy a lancé une campagne de financement sur Kickstarter, avec l'objectif de récolter 28 000 euros.  "On est en ligne avec cet objectif", déclare l'entrepreneur quelques jours après le lancement du projet. "Le côté très positif, c'est la quinzaine de pays d'ores et déjà atteints".  Si l'opération est un succès, Limifrog espère faire assembler ses cartes en France, dans la région de Grenoble, pour de premiers envois début 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale