Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lucibel industrialise ses LED Li-Fi, qui apportent du haut débit par la lumière

Spécialiste des LED, Lucibel a dévoilé son prototype de Li-Fi (Wi-Fi par la lumière) haut débit et bidirectionnel, en test au siège de Sogeprom, à La Défense. Une version miniaturisée est en cours d’industrialisation pour une commercialisation en 2016.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lucibel industrialise ses LED Li-Fi, qui apportent du haut débit par la lumière
Lucibel industrialise ses LED Li-Fi, qui apportent du haut débit par la lumière © Palagret - Flickr - C.C.

Il passe la main au-dessus du récepteur, la visio-communication par Skype se fige. Il l’enlève, l’image s’anime. Edouard Lebrun vient de démontrer que son accès internet haut débit passe par la lumière. Le directeur du programme Li-Fi (le Wi-Fi par la lumière) de Lucibel est installé dans une salle de réunion du siège social du promoteur immobilier Sogeprom, filiale de la Société Générale. Au-dessus de lui, un luminaire LED. Connecté en USB à son portable, un émetteur-récepteur. Entre les deux, de la lumière modulée en fréquence capable de transmettre 10 Mbits/s de données en descendant (en lumière visible) et 5 à 10 Mbits/s en montant (en infrarouge).

 

Et encore, ce ne sont que les performances du prototype testé chez Sogeprom. "Le débit maximal théorique du Li-Fi est de 1 Gbit/s, 10 fois plus que la limite théorique du Wi-Fi", précise Edouard Lebrun. "C’est une journée historique, s’enflamme Frédéric Granotier, le PDG fondateur de Lucibel. C’est la première installation chez un client d’un luminaire Li-Fi haut débit et bidirectionnel. Pour Lucibel, le Li-Fi va marquer une accélération très forte."

 

Internet sans fil dans les hôpitaux et les banques

La jeune entreprise spécialiste des LED est en train d’industrialiser sur son site normand de Barentin son luminaire et son émetteur récepteur. Ce dernier, un boîtier d’environ 8 cm de côté et 2 cm de haut flanqué d’une batterie trois fois plus longue, va être miniaturisé progressivement pour devenir à terme une simple clé USB. "Nous allons commercialiser notre premier modèle dans les prochains mois, en 2016", lance Frédéric Granotier. Lucibel visera d’abord un certain nombre de cas d’usage à même de valoriser les avantages du haut débit sans fil et sans ondes radio.

 

Le Li-Fi permet l’internet sans fil là où les ondes radio ne sont pas acceptées : "pour éviter les interférences comme dans les hôpitaux et par principe de précaution dans les écoles et lycées", explique Edouard Brun. Deuxième avantage, la lumière ne traversant pas les murs : la confidentialité. De quoi offrir le haut débit sans fil dans les banques et les centres R&D par exemple. "La révolution LED  va au-delà de l’éclairage, résume Frédéric Granotier, elle concerne aussi la santé et la transmission de données".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale