Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Malgré le déconfinement, Zoom présente des résultats florissants

Alors que la plupart des pays se déconfinent à mesure que les campagnes vaccinales s'accélèrent, les résultats de Zoom sont encore au beau fixe. Lors de son premier trimestre 2021, l'entreprise américaine affiche un revenu total de 956,2 millions de dollars et recense près de 497 000 clients comptant plus de 10 employés.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Malgré le déconfinement, Zoom présente des résultats florissants
Malgré le déconfinement, Zoom présente des résultats florissants © Zoom

L'entreprise californienne Zoom, éditrice du logiciel de visioconférence du même nom, vient de présenter les résultats de son premier trimestre 2021. Elle affiche un revenu total de 956,2 millions de dollars, en hausse de 191% par rapport à l'année dernière à la même époque.

Une augmentation des clients
Son nombre de clients a également augmenté. L'outil de visioconférence est désormais utilisé par environ 497 000 clients comptant plus de 10 employés, soit une augmentation de 87% par rapport au premier trimestre 2020. De plus, le nombre de clients ayant contribué à plus de 100 000 dollars de revenus a augmenté de 160% par rapport à l'année dernière.

Les vagues de déconfinement engendrées par l'accélération des campagnes de vaccination n'ont pour l'instant que peu de conséquences sur l'activité de Zoom. Pour rappel, la pandémie de Covid-19 avait fait explosé ce logiciel de visioconférence dans un contexte de massification du télétravail. Ainsi, en un an seulement, l'entreprise avait vu son chiffre d'affaires bondir de 367%.

Enrichir sa plateforme
Cet engouement a également poussé l'entreprise à enrichir sa solution de nouvelles fonctionnalités, en particulier sur l'aspect de la sécurité des données personnelles, un thème qui lui a valu une enquête de la Federal Trade Commission (FTC). En novembre dernier, elle a introduit le service "At-Risk Meeting Notifier" qui scanne les réseaux sociaux et les sites web publics pour récupérer les liens de conférence Zoom et prévenir l'organisation de la réunion. L'objectif est d'éviter le "zoom bombing", une pratique qui consiste en une intrusion non désirée dans une réunion en cours.

En avril dernier, Zoom a également lancé un fonds de 100 millions de dollars, le Zoom Apps Funds, pour investir dans des technologies à intégrer dans sa plateforme. Aussi, il s'est lancé dans la gestion d'événements en ligne avec "Zoom Events", une nouvelle façon de monétiser ses services.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.