Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mark Zuckerberg favorable à la réforme américaine de l'immigration

Le fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, s'est publiquement déclaré favorable à la réforme des lois sur l'immigration adoptée par le Sénat américain et en cours de discussion devant la Chambre des représentants.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mark Zuckerberg favorable à la réforme américaine de l'immigration
Mark Zuckerberg favorable à la réforme américaine de l'immigration © C.C. - Flickr - jdlasica

Le 5 août 2013, à San Francisco, le PDG et fondateur de Facebook a pris la parole pour soutenir publiquement le projet de réforme de l'immigration déjà votée par le Sénat et en cours de discussion devant la chambre des représentants.

C'est à l'occasion de la première du documentaire "Documented" du journaliste Jose Antonio Vargas, que le patron du réseau social au milliard d'utilisateurs s'est exprimé.

"Cette réforme est vraiment importante pour l'avenir des Etats-Unis et elle est pour nous l'occasion de faire quelque chose de juste", a-t-il déclaré devant un public composé de personnalités politiques et de grands noms de la Silicon Valley.

La Silicon Valley vole au secours des migrants

Mark Zuckerberg n'est pas monté seul sur scène, il y est allé accompagné de Joe Green, un ancien camarade d'Harvard. Ensemble, les deux hommes mènent une campagne en faveur de la réforme de l'immigration, de l'éducation et de la recherche scientifique. Ils ont également contribué au financement du documentaire aux côtés de l'organisation de défense des immigrants Define American.

Avant le patron de Facebook, c'était Brad Smith, le directeur juridique de Microsoft qui avait été auditionné par le Sénat au sujet de la réforme. Lui aussi s'était montré favorable à son adoption. "Nous n'arrivons pas à recruter pour tous les emplois que nous créons", avait-il alors déclaré devant les sénateurs.

Les principaux acteurs de la Silicon Valley sont globalement favorables à cette réforme qui, si elle est adoptée, devrait mener à la régularisation de plusieurs milliers de clandestins. La raison de ce soutien s'explique notamment par la forte demande des employeurs du secteur informatique et du peu d'étudiants américains disposant des qualités requises. Face à la pénurie d'Américains diplômés, les grandes sociétés créent des "postes ouverts" et bénéficient du "brain drain" (fuite des cerveaux) des étudiants étrangers.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale