Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Michel Combes a tenu sa bonne résolution 2014 : stabiliser Alcatel-Lucent

Avec un bénéfice de 623 millions d’euros, en croissance, mais un chiffre d’affaires en chute, les résultats 2014 d’Alcatel-Lucent reflètent encore la structure en place en 2013, à l’arrivée de Michel combes. Mais les trois nouveaux piliers de l’équipementier — IP, très haut débit et cloud — sont en croissance et comptent déjà pour deux tiers dans le chiffre d’affaires. Le directeur général du groupe réaffirme par ailleurs son objectif d’un free cash flow positif en 2015.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Michel Combes a tenu sa bonne résolution 2014 : stabiliser Alcatel-Lucent
Michel Combes a tenu sa bonne résolution 2014 : stabiliser Alcatel-Lucent © Pascal Guittet

Comme attendu, les résultats 2014 d’Alcatel-Lucent laissent entrevoir une reprise de l’équipementier à mi-chemin du déroulement du plan Shift de redressement sur trois ans, lancé par Michel Combes. À 623 millions d’euros, le résultat d’exploitation est ainsi 2,3 fois plus important qu’en 2013. Et la marge opérationnelle de 2014 est de 4,7% contre 2% en 2013. Le chiffre d’affaires d’Alcatel-Lucent s’affiche cependant à 13,178 milliards d’euros en recul de 3 % (3,682 milliards d’euros au 4e trimestre). L’équipe dirigeante précise néanmoins qu’à taux de change constant, la progression serait de 2%. La marge brute de 4,4 milliards d’euros, elle, est en croissance de 2% et atteint 33,4% du chiffre d’affaires (contre 31,3% en 2013).

L’IP, le cloud et le très haut débit en croissance

Pour Michel Combes, nommé directeur général en avril 2013, la chute des ventes reflète la baisse d’activités dans des branches dont il a souhaité se séparer progressivement, mais il précise également que les trois piliers de sa nouvelle stratégie sont, eux en croissance. "L’IP, le cloud et l’accès très haut débit représentent désormais plus de deux tiers de notre chiffre d’affaires, contre la moitié seulement en 2012", a-t-il ainsi relevé.

Le routage IP issu de l’expertise historique d’Alcatel-Lucent est en croissance de 15 %, alors que l’accès très haut débit et l’offre cloud (Nuage et Cloudband) finalisée seulement en 2014 ne sont pas encore représentatifs. "Nous avons 16 clients Nuage dont quatre nouveaux au dernier trimestre", a précisé le Michel Combes. L'un deux est China Telecom. Quant au free cash flow, il reste négatif sur l’année à -420 millions d’euros, mais s’améliore face aux -550 millions d’euros de 2013.

70% du plan Shift exécuté

Le patron d’Alcatel-Lucent a ainsi réaffirmé sa confiance dans un retour à un free cash flow positif en 2015, comme fixé dans ses objectifs. "Nous avons exécuté les indicateurs du plan Shift à 70%", a affirmé Michel Combes, qui ajoute vouloir désormais accélérer les investissements dans l’innovation et les relais de croissance autre que sa clientèle traditionnelle des opérateurs télécoms. Le directeur général a d’ailleurs précisé qu’après une période fortement marquée par le marché américain, les prochaines opportunités de croissance viendraient de l’Asie et en particulier de Chine, ainsi que d’Europe.

Une entrée en bourse de la filiale câbles sous-marins

Enfin, la présentation des résultats a été l’occasion de rappeler qu’Alcatel-Lucent préparait l’entrée en bourse à Paris de sa filiale de câbles sous-marins ASN (Alcatel-Lucent Submarine Networks) au second semestre. L’occasion également de préciser que l’entreprise continuait la mise en place d’une politique de valorisation de ses brevets. Après avoir récupéré cet été le portefeuille gagé en 2012 contre un prêt et mis en place une équipe pour s’occuper de la propriété intellectuelle en octobre 2014, l’équipementier devrait annoncer très prochainement la renégociation des servitudes sur ses brevets avec un grand partenaire.

Emmanuelle Delsol

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale