Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft crée un logiciel de contrôle parental des smartphones et des tablettes

Les enfants passent de plus en plus de temps sur Internet. Pour permettre aux parents inquiets de contrôler leur accès au web, Microsoft a déposé une demande de brevet pour un logiciel de contrôle parental - à distance - des smartphones et des tablettes. Mais le groupe n’a rien inventé.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft crée un logiciel de contrôle parental des smartphones et des tablettes
Microsoft crée un logiciel de contrôle parental des smartphones et des tablettes © Jeremy Brooks - Flickr - C.C.

Microsoft l’a bien compris : les parents sont préoccupés par la consommation parfois excessive que leur progéniture fait du web et des réseaux sociaux. Le groupe a déposé en septembre 2013 une demande de brevet sur un système de contrôle parental à distance des tablettes et des smartphones, deux outils de plus en plus populaires chez les jeunes générations.

Ce logiciel ressemblera à un tableau de bord et permettra de contrôler dans les moindres détails les appareils mobiles des plus jeunes : durée des appels, nombre de SMS envoyés, configuration d’une liste de numéros que le jeune pourra appeler à certaines heures de la journée, blocage de certaines applications (jeux, réseaux sociaux, Internet)…

Un système d’accès biométrique

Grâce à une fonction de géolocalisation, les adultes pourront même bloquer le téléphone ou la tablette de leur rejeton lorsqu’il entre dans certains lieux, définis à l’avance (sa chambre, une salle de classe). L’objectif ? Créer des "zones de tranquillité" explique Microsoft dans sa demande de brevet.

Pour que les petits malins ne traficotent pas les réglages en l’absence de leurs Big Brothers de parents, l’accès au logiciel sera bloqué par un code, voire même, selon le site Futura-sciences, par un système biométrique.

S’il permet un contrôle très poussé des activités numériques des jeunes, le logiciel développé par Microsoft n’a rien de révolutionnaire. De nombreux systèmes de contrôle de l’accès des petits à Internet ont été développés dès la fin des années 90. Depuis 2004, les fournisseurs d’accès doivent obligatoirement informer leurs abonnés de leur existence en vertu de la loi pour la confiance dans l’économie numérique. Sur certains démodulateurs de télévisions numériques, les contenus indésirables (violents où pornographiques) peuvent aussi être filtrés.

Rien de neuf sous le soleil

Microsoft n’a pas non plus inventé le contrôle des smartphones et des tablettes à distance. La société française E-Medicis a lancé en janvier 2013 une application baptisée e-zyou qui permet aux parents de maîtriser les téléphones de leur progéniture. Il permet par exemple de gérer le nombre de SMS reçus, de gérer la durée maximale des appels et même de localiser l’enfant.

Le groupe de Redmond s’est lancé dans le développement de ce produit car les parents sont préoccupés par la consommation numériques de leurs rejetons, à raison : près de la moitié des enfants aux Etats-Unis possèdent un smartphone d’après une étude de de l’Usamp pour l’opérateur mobile Zact. Le temps passé sur Internet explose depuis 10 ans : pour la première fois, entre 2010 et 2013, les américains ont passé plus de temps sur le web que devant la télévision, selon une étude du cabinet eMarketer.

Les entreprises pourraient également être intéressées par ce logiciel, qui leur permettrait de réguler l’accès Internet de leurs employés sur les smartphones et tablettes qui leurs sont prêtés dans le cadre de leur activité professionnelle.

Lélia de Matahrel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale