Microsoft pourrait licencier 1 000 salariés en Finlande

Microsoft voudrait liquider un millier d'emplois en Finlande dans sa division de téléphonie mobile, rapporte le 16 juillet 2014 un quotidien finlandais qui cite des sources anonymes.

Partager
Microsoft pourrait licencier 1 000 salariés en Finlande

Le géant de l'informatique, Microsoft, pourrait supprimer 1 000 postes en Finlande. Environ 25 000 employés de Nokia ont intégré le groupe au printemps 2014 (dont 4 700 en Finlande), après l'acquisition de l'activité de fabrication de téléphones du groupe finlandais par l'américain. Microsoft emploie aujourd'hui 127 000 personnes dans le monde, nettement plus qu'Apple et Google.

5 800 postes supprimés en 2009

Wall Street s'attend à ce que le nouveau directeur général Satya Nadella engage une baisse importante des effectifs pour la première fois depuis la restructuration de 2009, qui s'était traduite par la suppression de 5 800 postes.

Selon le Helsingin Sanomat, Microsoft veut fermer le site de recherche et de développement d'Oulu, dans le nord du pays, qui emploie 500 personnes. Le reste se ferait ailleurs en Finlande. La Finlande vient de subir deux années de récession et certains analystes prévoient une nouvelle récession cette année.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS