Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft présente un prototype de contrôleur VR capable de fournir des sensations haptiques avancées

Vidéo Une équipe de Microsoft Research a mis au point un prototype de contrôleur capable de donner l'illusion de tenir un objet mou entre ses doigts, et même de pouvoir le serrer. Ce proof-of-concept, baptisé Torc, est d'autant plus intéressant que les technologies qui le composent pourraient facilement être intégrées à des contrôleurs commerciaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft présente un prototype de contrôleur VR capable de fournir des sensations haptiques avancées
Microsoft présente un prototype de contrôleur VR capable de fournir des sensations haptiques avancées © Microsoft Research

L’un des problèmes les plus complexes pour la réalité virtuelle est de reproduire la sensation de réellement toucher les objets. Il existe aujourd’hui d’excellents contrôleurs VR, comme les Oculus Touch ou les Valve Index Controllers, mais ces derniers ne procurent pas de retour haptique autre que des vibrations. Il y a aussi des systèmes plus complexes, comme les gants de la start-up Haptx, mais ils sont coûteux et volumineux, ce qui limite leur déploiement à grande échelle.

 

Une équipe de Microsoft Research a tenté de résoudre une partie de ces problèmes. Elle a mis au point un prototype baptisé Touch Rigid Controller (Torc), qui tient dans la main et permet de reproduire la sensation de toucher un objet élastique. Ce proof-of-concept a été présenté le 4 mai à la conférence CHI 2019 qui s’est déroulée à Glasgow.

 

 

Une illusion visio-tactile

Torc est conçu pour permettre d’attraper des objets entre le pouce, l’index et le majeur. L’utilisateur peut faire tourner l’objet virtuel sur lui-même en déplaçant son pouce sur la surface du contrôleur, des vibrations contrôlées reproduisant la sensation de sa texture et de sa consistance.

 

 

Les chercheurs expliquent que le point de départ du projet a été d’essayer de reproduire la consistance d’une balle en silicone. C’est l’élément véritablement différenciateur de ce prototype : sa capacité à reproduire la pression exercée sur un objet virtuel. Les doigts de l’utilisateur ne se déplacent pas physiquement, mais les chercheurs révèlent que le stimulus visuel (voir l’objet virtuel être compressé) combiné à la sensation haptique réussit à en donner l’illusion de manière convaincante. Ils se sont basés sur des études de neurosciences pour parvenir à ce résultat.

 

 

Torc permet également de reproduire les mouvements fins du bout des doigts. Cela permet une manipulation à la fois précise et naturelle des objets virtuels qui n’est pas possible aujourd’hui avec les contrôleurs du marché. Les chercheurs donnent l’exemple de la manipulation d’une clé, qu’il est possible d’inspecter sous tous les angles, d’insérer dans une serrure et de tourner pour ouvrir la porte.

 

 

Simple à intégrer

Enfin, le capteur de force de Torc peut être utilisé pour attraper ou relâcher des objets encore une fois de façon naturelle. On attrape un objet en exerçant une pression du pouce sur le contrôle, et on le relâche lorsque la pression exercée diminue suffisamment. L'intérêt de Torc au-delà du prototype sous sa forme actuelle est le fait que son design peut être intégré sans trop de contreparties dans des contrôleurs classiques.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale