Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Midi-Pyrénées : Un arc numérique pour Toulouse

Toulouse Métropole défend une candidature multisite pour un quartier numérique, dont le périmètre devrait être élargi.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Midi-Pyrénées : Un arc numérique pour Toulouse
La cantine numérique de Toulouse, un lieu d’échanges et de coworking initié par La Mêlée. © D.R.

Le pire semble évité. Les élus de la communauté urbaine de Toulouse Métropole et ceux de la communauté d’agglomération du Sicoval, avec sa trentaine de communes périurbaines du sud-est toulousain, sont d’accord : il n’y aura bien qu’une seule candidature pour l’appel à projets national des quartiers numériques. "Il est évident qu’il vaut mieux jouer la complémentarité que la rivalité", souligne Alain Sérieys, le vice-président du Sicoval en charge de l’économie, de l’emploi et de la communication.

Reste maintenant à construire cette candidature, en tenant compte de toute la diversité des compétences locales. L’affaire n’est pas simple. Comme pour d’autres dossiers, tels que l’Institut de recherche technologique aéronautique–espace–systèmes embarqués (IRT-Aese), rebaptisé depuis IRT Saint-Exupéry, Toulouse entend reconnaître sa spécificité : une filière numérique riche et diversifiée. La notion de quartier devra être comprise au sens large. L’idée d’un "couloir numérique" ou d’un "arc du numérique" fait son chemin.

Retrouvez les champions français du numérique des 20 autres régions dans notre dossier spécial

Dans le nord-ouest de l’agglomération sont implantés les bureaux d’études d’Airbus et les grandes SSII, reconnues pour leurs expertises en informatique en temps réel, en sûreté de fonctionnement, en systèmes embarqués critiques, en instrumentation scientifique et technique, en simulation. Au sud-est, le parc d’activités de Labège abrite le siège de Digital Place, le cluster régional des entreprises du numérique, et la TIC Valley, une communauté d’entreprises innovantes qui regroupe 23 start-up et quelque 300 emplois.

Entre les deux : le centre-ville de Toulouse et sa cantine numérique, animée par La Mêlée numérique, le campus scientifique de Rangueil et ses grands laboratoires de recherche, dont l’Institut de recherche en informatique de Toulouse (Irit) et le Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (Laas), ou le quartier Montaudran, nouveau campus technologique avec sa pépinière d’entreprises.

Phonitive propose sa vidéo tactile

 

Unitag simplifie le marketing mobile

 

Synox s’affirme dans l’internet des objets

 

Netwave booste l’e-commerce

 

Mobigis préconise le transport intelligent

 

Adelya fidélise touristes et clients

 

Intesens surveille à distance l’industrie

 

De notre correspondante, Marina Angel

Toulouse, le quartier multisite

Une candidature multisite. C’est le concept développé par Toulouse Métropole pour obtenir la labellisation par l’État de son arc numérique. Dans le nord-ouest sont implantés les bureaux d’études d’Airbus et les grandes SSII. Au sud-est, le parc d’activités de Labège abrite le siège de Digital Place, le cluster numérique, et la TIC Valley, une communauté d’entreprises innovantes. Entre les deux : le centre-ville de Toulouse et sa cantine numérique, le campus scientifique de Rangueil, ou encore le quartier Montaudran, son nouveau campus technologique et sa pépinière d’entreprises.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale