Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobileye, filiale d'Intel dans la conduite autonome, sur le chemin de l'introduction en bourse

Mobileye, la filiale d'Intel spécialisée dans les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) et la conduite autonome, a déposé son dossier d'introduction en bourse aux Etats-Unis. Si le fondeur semble vouloir rester l'actionnaire majoritaire de Mobileye, l'indépendance de sa filiale s'inscrit dans sa stratégie visant à se recentrer sur ses activités principales.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mobileye, filiale d'Intel dans la conduite autonome, sur le chemin de l'introduction en bourse
Mobileye, filiale d'Intel dans la conduite autonome, sur le chemin de l'introduction en bourse © Mobileye

Intel est décidé à ce que sa filiale spécialisée dans la conduite autonome et les systèmes avancés d'aide à la conduite (ADAS) réalise son introduction en bourse. Le fondeur américain a annoncé le 7 mars 2022 que Mobileye avait discrètement déposé son dossier  auprès de la Security and Exchange Commission (SEC), le gendarme boursier américain. Le nombre d'actions disponibles et le prix de celles-ci ne sont pas encore déterminés.

Mobileye valorisé 50 milliards ?
Intel a déboursé 15,3 milliards de dollars pour s'emparer de Mobileye en 2017. A l'époque, Mobileye était une société cotée depuis 2014. Aujourd'hui, l'Israélien pourrait être valorisé aux alentours de 50 milliards de dollars, rapportait la presse américaine en décembre. Une belle plus-value pour Intel qui a misé au bon moment sur Mobileye.

Cette introduction en bourse s'inscrit dans la stratégie d'Intel visant à se recentrer sur ses activités principales. Pat Gelsinger, qui a pris les rênes d'Intel en février, revoit les opérations de l'entreprise et a promis d'importants investissements pour relancer ses capacités d'ingénierie de pointe. L'entreprise s'est ouverte à la production de puces pour les tiers et se lance dans la fabrication de puces pour le secteur de l'automobile.

Le fondeur américain expliquait en décembre dernier qu'Amnon Shashua, le fondateur et CEO de Mobileye, gardera son poste ainsi que les autres exécutifs. Surtout, Intel devrait rester l'actionnaire majoritaire de Mobileye et la collaboration entre les deux entreprises devrait se poursuivre, par exemple dans le domaine des Lidars et des radars. Pour l'instant, l'entreprise utilise des Lidars de Luminar mais cela pourrait changer.

Des ADAS à la conduite autonome
Mobileye figure parmi les entreprises leaders dans les systèmes avancés d'aide à la conduite. Ses solutions ont séduit des constructeurs comme BMW, Volkswagen et Nissan. En commercialisant des ADAS, elle collecte de nombreuses et précieuses données qui l'aident à développer son système de conduite autonome. Un investissement très lourd, que sa stratégie consistant à commercialiser des ADAS lui permet de financer.

L'entreprise déploie des robots taxis dans des villes comme Paris et New-York, et a récemment annoncé un partenariat avec Beep et Benteler afin de concevoir et déployer aux Etats-Unis des navettes autonomes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.