Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Mon but n'a jamais été de faire de Facebook un produit cool", affirme Mark Zuckerberg

Tandis que François Hollande était "face au français", le patron de Facebook Mark Zuckerberg s'est dévoilé lors d'une séance publique de questions-réponses.
mis à jour le 09 novembre 2014 à 19H28
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mon but n'a jamais été de faire de Facebook un produit cool, affirme Mark Zuckerberg
"Mon but n'a jamais été de faire de Facebook un produit cool", affirme Mark Zuckerberg © C.C. - Flickr - jdlasica

Pour la première fois, Mark Zuckerberg a participé à une session de questions-réponses en public, dans les locaux de Facebook. Il a répondu à des questions de personnes l'interpellant depuis partout dans le monde. L'événement public était une première pour Facebook, et près de 200 personnes de la région s'y sont rendus selon le réseau social.

Plus de travail que de glamour derrière le succès de Facebook

Mark Zuckerberg s'est dit blessé par le film sur Facebook "The Social  Network", qualifié de mensonger, car il était déjà avec sa future femme Priscilla Chan avant de créer Facebook. Surtout, il était nuisible selon lui de faire croire que sa seule motivation en créant le réseau social était de plaire aux filles. "Je pense que la réalité, c'est qu'écrire du code, construire un produit et une entreprise ce n'est pas assez glamour pour en faire un film. (...) La vraie histoire, c'est juste énormément de travail", a-t-il déclaré.

Facebook n'a pas vocation à être "cool"

"Je ne suis pas quelqu'un de cool et je n'ai jamais essayé d'être cool", a insisté Mark Zuckerberg. Facebook serait devenu un réseau social que les adolescents délaissent pour Snapchat et autres applis plus branchées selon certains experts. Mais Mark Zuckerberg explique : "mon but n'a jamais été de faire de Facebook un produit cool. (...) Notre modèle n'a jamais été d'en faire quelque chose de particulièrement excitant à utiliser - nous voulons juste que ce soit utile. Un peu comme l'électricité, a ajouté le fondateur, Facebook aurait vocation à devenir un outil indispensable du quotidien." Le réseau social pourrait par ailleurs devenir grâce à son fil d'actualité individuel "un journal parfaitement personnalisé pour chaque personne dans le monde".

Porter tout le temps le même T-shirt, une décision business

Mark Zuckerberg a répondu très sérieusement à une question sur ses habitudes vestimentaires. Son choix de porter régulièrement les même habits (dont il possède plusieurs exemplaires, a-t-il précisé) est dicté par un souci de productivité, afin de ne pas perdre de temps. Une habitude de Steve Jobs, le patron d'Apple, célèbre pour ses col-roulés. "Je suis dans une position privilégiée de pouvoir me réveiller tous les jours et servir plus d'un milliard de gens, et j'ai l'impression que je ne fais pas mon travail si je perds de l'énergie pour des choses futiles ou superficielles", a lancé Mark Zuckerberg.

Le soutien d'une équipe avant tout

Mark Zuckerberg a rappelé que le succès de Facebook était le fruit d'un travail d'équipe, malgré l'attention médiatique qu'il reçoit : "L'une des choses sur lesquelles les médias se trompent, sur les entreprises ou les inventions, ou les choses qui prennent du temps, c'est qu'il essayent de faire croire qu'une personne seule est derrière tout ça."

Mais le patron de Facebook a rappelé qu'il a démarré novice, et a eu besoin de beaucoup d'aide pour arriver là où il en est aujourd'hui : "Quand j'ai commencé (...) je ne savais pas du tout comment créer une entreprise. (...) Ce qui m'a aidé à tenir, comme beaucoup d'autres je pense, ce sont les gens autour de moi". Il est important selon lui de former une équipe solide pour démarrer une entreprise : "Les entreprises qui ont plusieurs fondateurs ont plus de chance de réussir, car c'est juste très difficile de faire tout tout seul".

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale