Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nager sur la lune, Hyperloop, colonisation de Mars, l'avenir de Tesla... Elon Musk fait le point sur ses projets fous

Elon Musk a expliqué à Bloomberg son projet d'usine de satellites à Seattle, une pierre importante de son plan pour coloniser la planète Mars. L'entrepreneur est aussi revenu sur le futur de son entreprise de voitures électriques Tesla, lors d'une conférence à Détroit .  
mis à jour le 19 janvier 2015 à 09H08
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Nager sur la lune, Hyperloop, colonisation de Mars, l'avenir de Tesla... Elon Musk fait le point sur ses projets fous
Nager sur la lune, Hyperloop, colonisation de Mars, l'avenir de Tesla... Elon Musk fait le point sur ses projets fous © jdlasica - Flickr - C.C

Elon Musk a multiplié les annonces ces derniers jours. Il a mis en ébullition la twittosphère avec son post "nager sur la lune" qui renvoyait vers une BD humoristico-scientifique mais que ses followers ont pris pour un nouveau projet dément du serial entrepreneur :

Mais le patron de Tesla et SpaceX a aussi plus sérieusement annoncé sur Twitter qu'il comptait faire construire une piste, certainement au Texas aux Etats-Unis, permettant aux entreprises et aux étudiants de tester son système de transport Hyperloop.

Il a par ailleurs donné 10 millions de dollars au programme de recherche du Future of Life Institute dont le but est de s'assurer que l'intelligence artificielle sera utilisée pour le bien de l'humanité.

Elon Musk mise sur les satellites

Les satellites vont jouer un rôle crucial dans le plan de colonisation de Mars d'Elon Musk, selon Bloomberg. L'entrepreneur estime que la construction d'un service de satellites commerciaux fournira les revenus et le savoir-faire nécessaire à son ambition martienne. Elon Musk compte ainsi ouvrir des bureaux à Seattle aux Etats-Unis entièrement dédiés au développement de satellites. "Nous allons essayer de faire avec les satellites ce que nous avons fait avec les fusées", a expliqué Elon Musk. Selon lui, les bureaux de Seattle pourraient employer à terme "plusieurs centaines de gens, voire un millier."

Tesla perd du terrain en Chine

Tesla prévoit de vendre 500 000 véhicules par an d'ici à 2020 et "quelques millions" d'ici 2025, a également annoncé Elon Musk à Détroit lors de l'événement Automotive News World Congress. Bien loin des 33 000 vendus en 2014. Tesla pourrait survivre sans problèmes en tant que fabricant de niche en produisant seulement 100 000 voitures par an, a ajouté Elon Musk. Mais l'entrepreneur souhaite véritablement électrifier les transports. Il n'a pas non plus complètement fermé la porte aux partenariats avec des concessionnaires franchisés pour la vente de ses véhicules.

Par ailleurs, le model X tant attendu devrait sortir cet été, tandis que la production du véhicule bon marché "Model 3" devrait démarrer en 2017, selon le patron de Tesla. La "Model 3" doit être un élément clé de la croissance, permettant d'atteindre un public plus large.

Elon Musk a aussi révélé à Détroit que les ventes de Tesla n'étaient pas aussi bonnes qu'espérées en Chine, provoquant une chute du prix de l'action d'environ 7%. En Europe et aux Etats-Unis en revanche la demande continue d'augmenter. Elon Musk, a décrit le marché chinois comme "un élément incontrôlable, qui ne cesse de changer pour des raisons que l'on ne comprend pas."

Nora Poggi

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale