Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Nelis se prépare pour l’international

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’éditeur de logiciel en mode SaaS, basé à Montpellier, vient de lever 300 000 euros auprès de business angels. De quoi consolider la stratégie de la start-up avant la prochaine levée de fonds prévue début 2014.

Nelis se prépare pour l’international
Nelis se prépare pour l’international © sudden inspiration - Flickr - C.C.

La jeune société montpelliéraine veut accélérer son développement. Nelis, éditeur de logiciel en mode SaaS dédiés à la relation client, vient de lever 300 000 euros auprès de l’association de business angels Méliès et d’investisseurs privés. Il s’agit de la deuxième levée de fonds pour l’entreprise créée en 2005, qui avait déjà levé 300 000 euros en 2010 auprès des mêmes investisseurs.

"Aujourd’hui nous devons consolider l’entreprise, lancer de nouvelles offres marketing et recruter deux personnes", explique Katia Vidic, la cofondatrice de Nelis avec Philippe Mossi.

Nelis revendique plus de 210 000 utilisateurs de sa solution de gestion du poste client. Un produit que les fondateurs de l’entreprise veulent résolument différent des logiciels de CRM traditionnels. "Nous voulons permettre aux entreprises de retrouver une culture commune, explique la directrice générale de Nelis. Avec notre outil, nous avons fusionné un réseau social d’entreprise avec un CRM. Cela permet de créer une relation plus personnalisée avec le client."

L’argument convaincant
Nelis compte attaquer les marchés européens, puis internationaux, à partir de l’année prochaine. Un nouveau gisement de croissance pour le jeune éditeur de logiciel.
Un mélange de réseau social et de logiciel de relation client

Les différents contacts avec les clients de chaque service dans l’entreprise peuvent ainsi être mutualisés au sein du logiciel de Nelis, afin d’en améliorer la gestion. "L’idée consiste à travailler en réseau dans l’entreprise et à capitaliser sur les informations récupérées par chaque collaborateur", résume Katia Vidic.

Lancée commercialement en 2010, après plusieurs années de développement du logiciel, la solution de Nelis a attiré des PME et TPE, mais aussi quelques grands groupes, comme le Crédit Agricole ou encore ERDF.

L’éditeur de logiciel a réalisé un chiffre d’affaires de 300 000 euros l’année dernière, sur la base des abonnements mensuels de ses clients dont le tarif varie en fonction du nombre d’utilisateurs. Le chiffre d’affaires devrait atteindre 370 000 euros cette année. La start-up prévoit ainsi de recruter deux nouvelles personnes dans les prochaines semaines, dont un commercial et un développeur pour continuer d’améliorer l’ergonomie de la solution informatique.

Une internationalisation dès 2014

Nelis devrait ensuite connaître un nouveau coup d’accélérateur l’année prochaine. Les dirigeants de l’entreprise veulent en effet aborder le marché européen, en traduisant leur interface dans d’autres langues. D’ici 2015, Nelis envisage d’ouvrir un bureau au Royaume-Uni et en Allemagne.

Pour cela, une nouvelle levée de fonds sera nécessaire… "Nous avons participé cette année à Montpellier Capital-risque (rencontre entre start-up et investisseurs, ndlr), souligne Katia Vidic. Cela a permis de jeter un coup de projecteur sur notre entreprise. Des investisseurs et des fonds d’investissements parisiens se sont intéressés à nous."

La jeune entreprise prévoit de faire un nouveau tour de table en début d’année prochaine auprès d’acteurs du private equity, pour lever près d’un million d’euros.

Arnaud Dumas

Nelis en chiffres


Chiffre d’affaires : 300 000 euros en 2012

Effectif : 9 personnes, 2 recrutements en cours

Montant de la levée de fonds : 300 000 euros

Investisseurs : Méliès et investisseurs privés

Secteur : éditeur de logiciel en mode SaaS

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale