Netflix affiche une santé de fer alors qu'il s’apprête à conquérir la France en septembre

L'américain Netflix a fait état le 21 juillet d'un bénéfice trimestriel multiplié par plus de deux, à la faveur de la décision, annoncée il y a trois mois par la plate-forme américaine de vidéo en ligne par abonnement, d'augmenter d'un dollar par mois les prix facturés à de nouveaux clients aux Etats-Unis. Le site de vidéo à la demande a également confirmé son arrivée en France et dans cinq autres pays européens en septembre 2014. 

Partager
Netflix affiche une santé de fer alors qu'il s’apprête à conquérir la France en septembre

Le bénéfice du service de vidéo à la demande venu des Etats-Unis, Netflix, a été multiplié par plus de deux au deuxième trimestre 2014. Ces bons résultats sont liés à la nouvelle politique tarifaire de la compagnie : elle a augmenté d'un dollar, à neuf dollars par mois, le prix de ses prestations pour ses nouveaux clients aux Etats-Unis en mai, ce qui était une première depuis trois ans.

La société a également annoncé le 21 juillet qu'elle poursuivrait bien sa conquête de l'Europe dès le mois de septembre. Après la Grande-Bretagne, l'Irlande et les Pays-Bas, la France, l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Luxembourg et la Suisse seront les prochains servis. L'entreprise s'adressera ainsi à un marché à l'international potentiel de 180 millions de foyers, soit le double du marché américain.

570 000 nouveaux clients

A la suite de ces annonces, le titre Netflix progressait de près de 1% dans des échanges d'après-Bourse. Le groupe a aussi dit anticiper une lente progression du revenu moyen par utilisateur à la faveur du gain de nouveaux clients, payant son nouveau tarif.

Netflix a dit avoir engrangé 570 000 nouveaux clients aux Etats-Unis au deuxième trimestre et 1,12 million de nouveaux clients à l'international. Sur les trois mois à fin juin, le bénéfice net est ressorti à 71 millions de dollar, contre 29,5 millions il y a un an. Par action, le résultat s'établit à 1,15 dollar alors les analystes financiers avaient anticipé 1,16 dollar selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires s'est établi à 1,34 milliard de dollars, niveau conforme aux attentes du marché.

Avec Reuters

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS