Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Non, le numérique n’est pas qu'une affaire d’hommes…

Bruno Vanryb, président du collège éditeurs du Syntec Numérique, revient sur les dernières conclusions du baromètre de l'innovation BVA réalisé en partenariat avec L’Usine Nouvelle/L'Usine Digitale, 20 Minutes, BFM Business et 01 Net.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Non, le numérique n’est pas qu'une affaire d’hommes…
Non, le numérique n’est pas qu'une affaire d’hommes… © wikimedia commons

Dans la liste des clichés qui ont la vie dure, l’idée selon laquelle le numérique serait un secteur principalement réservé aux hommes tient une bonne place. Un cliché qu’il faut remettre en cause, comme le révèle notre vague de rentrée du baromètre de l’innovation BVA-Syntec Numérique, en partenariat avec L’Usine Nouvelle/L'Usine Digitale, 20 Minutes, BFM Business et 01 Net. En effet, 86 % des personnes interrogées dans notre sondage estiment que le secteur offre des perspectives intéressantes pour les femmes. Le numérique ne serait donc pas uniquement une affaire d’hommes !

Il est intéressant de noter les pics d’opinions positives atteints chez les jeunes de 18-24 ans (94 %) et dans l’agglomération parisienne (93 %), deux catégories de digital-friendly. C’est la preuve que ce sont les publics les plus sensibilisés aux nouvelles technologies qui perçoivent mieux la place que peuvent occuper les femmes dans l’écosystème numérique. Reste, pour transformer l’essai, à faire auprès d’elles un vrai travail d’information et de pédagogie sur nos métiers et leurs perspectives d’évolution.

des exemples concrets de réussite

Ce travail de sensibilisation, il incombe à tous les acteurs. D’abord au personnel enseignant. Le grand plan numérique à l’école prévoit de former les professeurs aux outils numériques. Mais au-delà, ce sont tous les acteurs de l’orientation scolaire qui doivent être impliqués dans l’amélioration de l'aiguillage vers ce secteur : les chefs d’établissement, les conseillers d’orientation, les inspecteurs de l’Education nationale… C’est d’ailleurs l’avis de 90 % des personnes interrogées dans notre sondage !

Les professionnels du numérique ont évidemment un rôle clé à jouer pour contribuer à cette dynamique positive. Le syndicat des professionnels du secteur, le Syntec Numérique, dont le conseil d’administration est largement féminisé et qui s’est engagé fortement avec la commission "Femmes du numérique", a lancé en partenariat avec l’université Epita, le Trophée excellencia. Il récompense cinq femmes du numérique, dont trois étudiantes, afin de montrer des exemples concrets de réussite.

bénéficier de tous les talents

Le numérique, c’est le futur de l’industrie, et il ne pourra pas être réalisé sans les femmes. Encourager l’égalité femmes-hommes dans le secteur, c’est la condition pour en faire une filière exemplaire et avant-gardiste. C’est aussi la garantie de bénéficier de tous les talents.

Pour les femmes, travailler dans le numérique, c’est aussi l’occasion de s’épanouir dans un univers des possibles très large qui leur permet d’évoluer rapidement : ainsi, pour 72 % des Français, les femmes qui travaillent dans le secteur du numérique sont compétentes, rigoureuses, et sont des atouts de créativité et d’ouverture pour la France. De quoi enterrer beaucoup d’idées reçues !

Bruno Vanryb, président du collège éditeurs, Syntec Numérique

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale