Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Partech lance un fonds pour financer de nouveaux géants mondiaux d’internet

Avec une enveloppe de 200 millions d’euros, le fonds Partech Growth veut investir des tickets de 10 à 30 millions d’euros dans de jeunes pousses technologiques. Avec pour ambition d’en faire de champions internationaux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Partech lance un fonds pour financer de nouveaux géants mondiaux d’internet
Partech lance un fonds pour financer de nouveaux géants mondiaux d’internet

En seulement quatre mois, Partech Ventures aura réussi à réunir 200 millions d’euros autour de son nouveau projet. La société de gestion, spécialisée dans les nouvelles technologies, vient de boucler un nouveau fonds d’investissement dédié aux entreprises du digital à forte croissance et baptisé Partech Growth.

Le nouveau fonds pourra investir entre 10 et 30 millions d’euros dans le capital de ces jeunes pousses. Avec l’ambition de créer de nouveaux champions internationaux, dont la valorisation dépasse le milliard de dollars à l’instar de sociétés françaises comme Criteo ou DBV. Ces gros tickets d’investissement doivent donner aux cibles de Partech le carburant nécessaire pour accélérer leur croissance, notamment à l’international.

En lançant cette offre, Partech Ventures veut se développer sur un segment d’investissement encore peu occupé en France. Les start-up technologiques réussissent à trouver des fonds pour leur amorçage, mais peinent à obtenir des financements en capital-risque suffisamment importants pour devenir de véritables géants mondiaux.

Offrir une alternative française pour le capital-risque

Elles ont, du coup, tendance à aller chercher des fonds aux Etats-Unis. Selon Partech, 67 % des opérations en capital, en Europe, ont ainsi impliqué des investisseurs américains. Partech Growth affiche donc l’ambition de fournir une alternative française.

La société de gestion a bénéficié de l’appui de Bpifrance, qui fait partie du tour de table de Partech Growth. La banque publique avait fait le même constat du manque de gros fonds de capital-risque, lorsqu’elle avait lancé, en novembre 2013, le fonds Large Venture doté de 500 millions d’euros. Elle avait alors exprimé son intention d’aider à la création d’autres fonds de capital-risque de même ampleur et avait reçu une enveloppe de 400 millions d’euros du Programme des investissements d’avenir pour investir dans de grands fonds de capital-risque.

Partech a par ailleurs réussi à réunir d’autres investisseurs institutionnels autour de son projet, comme CNP Assurances et AG2R La Mondiale ; mais aussi des grandes entreprises, comme Renault, le groupe Carrefour ou encore Ingenico.

Arnaud Dumas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media