Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Polynésie française : les start-up Bioceanor et LeadBees Technologies lauréates des Tech4Islands Awards

Le Jury Final du concours Tech4Islands Awards, destiné à faire émerger des solutions technologiques innovantes pour le développement de solutions dédiées aux économies insulaires, a tranché ce lundi 16 septembre. Les jeunes pousses Bioceanor et LeadBees Technologies ont été désignées lauréates.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Polynésie française : les start-up Bioceanor et LeadBees Technologies lauréates des Tech4Islands Awards
Bioceanor, solution de station météo sous-marine connectée © Bioceanor

Bioceanor et LeadBees Technologies sortent vainqueurs du Grand Prix Tech4Islands Awards 2019 et Prix Spécial Outre-mer 2019. Ce lundi 16 septembre 2019, le jury final des Tech4Islands Awards, réuni par visioconférence à French Tech Central, à Station F, a désigné à l’unanimité ces deux start-up lauréates du concours à l’issue d’un grand oral. Six jeunes pousses concouraient pour ce prix.

 

La lauréate du Grand Prix bénéficiera d’un fonds de 8 500 euros et d’une invitation au Digital Festival Tahiti (qui se déroule à Tahiti du 16 au 19 octobre 2019, et où elle disposera d’un espace d’exposition, de rendez-vous avec des institutionnels et dirigeants des entreprises et groupes locaux). Elle aura également accès à un espace d’exposition au Festival FUTUR.E.S 2020 à Paris, et bénéficiera d’une masterclass et d’un mentoring par Korelya Capital (fonds d’investissement fondé par Fleur Pellerin). Le Prix Spécial Outre-mer dote quant à lui lui la start-up lauréate d’un prix de 5 000 euros, d’une exposition similaire et de 3 mois d’incubation gratuite au sein de l’accélérateur Outre-mer Network à Station F, à Paris.

 

Répondre aux défis des territoires insulaires

Organisée par le Digital Festival Tahiti en collaboration avec la Polynésienne des Eaux & SUEZ Smart Solutions, ainsi que l’Agence française pour la Biodiversité, et placée sous le Haut Patronage du Président de la Polynésie française, cette première édition des Tech4Islands Awards a été lancée le 15 avril dernier à l’adresse des start-up, PME-PMI, centres de recherche et universités à travers le monde.

 

Objectif : présenter des solutions Tech For Good qui apportent des réponses concrètes aux défis des territoires insulaires, dans les thématiques du smart tourisme, de l’économie bleue, de l’économie circulaire et de l’innovation publique. Les problématiques abordent la préservation de l’environnement, la biodiversité et les océans, le renforcement de leur autonomie de production par une utilisation raisonnée des ressources, le développement d’énergies propres et renouvelables, l’inclusion numérique des sociétés insulaires et le renforcement de leur résilience au changement climatique.

 

66 candidatures internationales avaient été déposées en provenance de 10 pays, 5 territoires d'Outre-mer et 7 candidats de la Polynesian Tech, la communauté French Tech Polynésie. Les lauréats recevront leur trophée au Digital Festival Tahiti  à la Présidence de la Polynésie française.

 

Les finalistes des Tech4Islands Awards 2019

Bioceanor est une solution de station météo sous-marine connectée capable de mesurer en temps réel et par prédiction la pollution de l'eau. Elle regroupe des innovations technologies issues de l’IoT et du BigData en passant par le machine learning.

 

LeadBees Technologies est une solution de gestion connectée des ruches. Grâce à des capteurs installés dans la ruche, au contact direct de la colonie, et sur le rucher, LeadBees permet aux apiculteurs de surveiller les ruches à distance sans déranger les abeilles : état de santé et activité de la colonie, état de la production, météo…

 

Guinard Energies est une solution de production d’électricité à partir des courants marins et fluviaux grâce à des hydroliennes marines et fluviales accélératrices du courant.

 

Marine Tech édite la solution Helio, le premier système au monde 100% autonome et recyclable capable de produire de l'eau potable grâce à la seule énergie du soleil et à partir de tout type d'eau impropre à la consommation (eau de mer, forage, saumâtre...).

 

Qista a mis au point une borne anti-moustique connectée capable de monitorer et géolocaliser le niveau d'infestation d'une zone. La borne croise ces données avec les évolutions météos locales afin de permettre une anticipation des politiques sanitaires et permet de limiter le risque de transmission de maladies en éliminant les moustiques

 

SolarSPELL est une plate-forme de bibliothèques éducatives numériques hors ligne, alimentées par énergie solaire, qui ont vocation à être implantées dans les écoles et communautés où l’accès à internet est limité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media