Pour le patron de Mobileye, le secteur de la conduite autonome va se consolider

Des fusions et rachats auront lieu dans le secteur du véhicule autonome, selon Amnon Shashua. Pour le patron d'Intel Mobileye, le développement d'un véhicule autonome est trop compliqué pour que des entreprises ayant des connaissances sur des thématiques différentes puissent collaborer sur un même sujet. Il prêche ce faisant pour sa paroisse, Mobileye ayant une approche holistique qui intègre l'ensemble de la chaîne de valeur.

 

 
Partager
Pour le patron de Mobileye, le secteur de la conduite autonome va se consolider

Amnon Shashua, le CEO et CTO de Intel Mobileye, est persuadé que le secteur du véhicule autonome doit se consolider. Le fondateur de la pépite israélienne, rachetée par Intel et devenue depuis le moteur de sa division véhicule autonome, s'est exprimé mardi 19 mai 2020 à l'occasion d'une conférence en ligne à laquelle Reuters a assisté.

Un système de bout-en-bout

La stratégie consistant à faire coopérer différents fournisseurs, chacun se concentrant sur un aspect particulier du véhicule autonome comme la sécurité, les capteurs ou la cartographie, n'est pas tenable parce que c'est un système de bout en bout qui ne peut pas être morcelé, a expliqué Amnon Shashua.

"C'est un but formidable, et il y aura très peu d'acteurs qui pourront passer de la puce au système de conduite autonome", a déclaré Amnon Shashua, cité par Reuters. Un commentaire qui peut passer pour une allusion aux offres de concurrents comme Nvidia ou Qualcomm. "Par conséquent, ce que l'on observe dans l'industrie et que l'on va continuer d'observer est une grande consolidation", a-t-il ajouté. Mobileye se concentre de son côté sur une solution complète qui englobe toute la chaîne de valeur, des caméras jusqu'à la connectivité cellulaire.

Un service de robot taxi en 2022

Intel a très récemment déboursé 900 millions de dollars pour s'emparer du calculateur d'itinéraires Moovit afin de renforcer sa division véhicule autonome. Mobileye, qui a déjà testé sa technologie de conduite autonome dans les rues de Jérusalem, va aussi tester ses véhicules à Paris avec la RATP. La filiale d'Intel aimerait déployer un service de robot taxi en 2022. Et Amnon Shashua pense que des véhicules autonomes seront commercialisés en 2025.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS