Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pour Precepta, les legaltechs sont une chance pour les avocats

Vu ailleurs Le cabinet d'études stratégiques Precepta s'intéresse aux potentialités ouvertes par les legaltechs, ces start-up du juridique.  Sont-elles de nouveaux concurrents pour les professsionnels en place ou une opportunité de renouveler les pratiques et de développer le marché ? 

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pour Precepta, les legaltechs sont une chance pour les avocats
La robe d'avocat c'était bien hier. Demain, la connexion va-t-elle s'imposer ? © Edhral - Flickr - Creative Commons

L'ubérisation va-t-elle s’arrêter aux portes des professions réglementées du droit ? Ou bien, tel un chauffeur de taxi, l’avocat et le notaire vont-t-il devoir s’adapter et réinventer leur métier ?


C’est la question que pose Philippe Gattet, directeur d’études chez Precepta, dans cette vidéo publiée en ligne. Pour lui, l’irruption des legaltechs représente d’abord et avant tout une opportunité pour les entreprises traditionnelles du secteur du droit. D’abord parce que nombre d’entre-elles ne n'utilisent pas les ficelles de l’ubérisation stricto sensu : elles offrent une digitalisation des offres traditionnelles, sans vraiment remettre en cause les relations entre les clients finaux et les professionnels.

 

Pour Philippe Gattet, il en est tout autrement des legaltechs qui créent des plateformes mettant en relation les avocats et leurs clients. Il y voit une source substantielle de nouveaux revenus pour les petits cabinets d’avocats et les jeunes arrivant dans la profession qu'elles les poussent "à se moderniser, à innover."

 

Sortir de l'oppositon binaire

Il estime urgent de sortir de la vision binaire qui oppose les anciens et les modernes, ces derniers devant forcément balayer leurs prédécesseurs. Les deux mondes s’ils savent créer des alliances intelligentes peuvent se compléter de façon symbiotique en créant de nouveaux modèles d’affaires.

 

L’innovation bien comprise et intégrée est d’abord une manière d’agrandir le marché existant, de le faire croître en s’ouvrant davantage aux particuliers ou aux petites entreprises. Les entreprises en place n’ont aucune raison de ne pas en profiter.

 

Pour voir la vidéo, cliquez ici 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale