Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Pourquoi Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars

Vidéo Microsoft vient d'annoncer le rachat le plus important de son histoire : pour la bagatelle de 26,2 milliards de dollars, le roi de la productivité en entreprise s'offre LinkedIn la star des réseaux sociaux pour professionnels.
mis à jour le 13 juin 2016 à 16H59
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Pourquoi Microsoft rachète LinkedIn pour 26,2 milliards de dollars
Satya Nadella, CEO de Microsoft, et Jeff Weiner, CEO de LinkedIn.

Microsoft vient d'annoncer, ce lundi 13 juin, qu'il va faire l'acquisition de LinkedIn pour la somme de 26,2 milliards de dollars. Le rachat, qui devrait être clôturé cette année, se fera uniquement en liquidités. Parmi les conditions du deal, LinkedIn conservera sa marque, son indépendance et sa culture d'entreprise. Son CEO, Jeff Weiner, restera également en poste, mais rapportera désormais à Satya Nadella.

 

L'acquisition, qui est la plus importante de l'histoire de Microsoft (mais reste bien en-deça de la fusion Dell/EMC survenue l'année dernière), se fait avec la bénédiction de Jeff Weiner et de Reid Hoffman, le cofondateur et actionnaire majoritaire du réseau social. A noter que LinkedIn comptait 400 millions d'utilisateurs en 2015. Les résultats financiers de l'entreprise seront désormais intégrés dans la division "Productivity and Business Processes" de Microsoft.

L'absorption de LinkedIn présente plusieurs intérêts pour Microsoft. Elle est tout d'abord un incroyable levier sur le marché de l'emploi, LinkedIn étant de loin le réseau social le plus populaire auprès des professionnels. Microsoft pourrait en tirer un avantage face aux GAFA en matière de recrutement. Bing, en particulier, pourrait bénéficier de ce rachat en devenant le moteur de recherche le plus pertinent pour les profils professionnels. La division publicitaire de Microsoft sera également bien servie par ce rapprochement, grâce à la possibilité de se nourrir des données issues du réseau social.

 

Le rachat va aussi permettre de rapatrier LinkedIn sur le service d'infrastructure cloud Azure du géant de Redmond, donnant mécaniquement un gros coup de fouet à sa croissance. LinkedIn possède par ailleurs le site de e-learning Lynda.com depuis 2015, qu'il avait acquis pour 1,2 milliard de dollars, et Microsoft n'aurait pas été insensible à l'idée de l'ajouter à ses propres ressources en ligne. Microsoft met également en avant les synergies existantes entre LinkedIn et ses offres Office 365 et Dynamics CRM/ERP. L'éditeur de Windows suivrait en ce sens un modèle similaire à celui qu'il a utilisé après son acquisition du réseau social interne d'entreprise Yammer en 2012 (acheté pour 1,2 milliard de dollars), qui fait désormais partie de l'offre Office 365.

 

La complémentarité des services et produits est peut-être l'aspect le plus important du rachat, car Microsoft et LinkedIn ont chacun bâti d'immenses systèmes de gestion de données pour les professionnels... qui ne se recoupent presque pas. Microsoft s'est concentré au travers d'Office sur les contacts, les messages, les événements (calendrier) et les documents. LinkedIn se concentre sur les entités (entreprises, salariés) et leur relations. Une fusion réussie de ces systèmes pourrait considérablement renforcer l'assise d'Office 365 auprès des entreprises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale