Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Prestashop, l'éditeur de boutiques en ligne, lève 6,75 millions d’euros pour s'internationaliser

Trois fonds d’investissement, menés par XAnge Private Equity, ont misé près de 7 millions d’euros sur cet éditeur de logiciel en open source. Prestashop, qui permet de créer sa boutique en ligne, veut développer ses fonctionnalités payantes et se renforcer à l’international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Prestashop, l'éditeur de boutiques en ligne, lève 6,75 millions d’euros pour s'internationaliser
Prestashop, l'éditeur de boutiques en ligne, lève 6,75 millions d’euros pour s'internationaliser

Depuis 2007, Prestashop surfe sur la vague du e-commerce. L’éditeur de logiciel libre, qui permet de créer sa boutique en ligne gratuitement, vient de lever 6,75 millions d’euros auprès de XAnge, le fonds de capital-risque de La Poste, de Seventure Partners et de Serena Capital, auprès duquel il avait déjà levé 3 millions d’euros.

"L’international est notre cheval de bataille", lance Benjamin Teszner, le directeur général de Prestashop. Les trois quarts des 165 000 utilisateurs du logiciel en open source se trouvent déjà hors de France, selon la jeune entreprise qui a ouvert une filiale aux Etats-Unis il y a 3 ans et dont la solution a été traduite en une soixantaine de langues. "Mais il faut avancer vite pour garder une longueur d’avance", confie Benjamin Teszner. Il va recruter une dizaine de responsables pays, implantés dans plusieurs pays européens et d’Amérique du Sud afin de développer la communauté d’utilisateurs de Prestashop.

Développer les solutions payantes

Prestashop en chiffres

Chiffre d’affaires : 8,5 millions d’euros
Effectif : 80 personnes, dont 20 aux Etats-Unis
Montant de la levée de fonds : 6,75 millions d’euros
Investisseur : XAnge, Seventure Partners, Serena Capital
Secteur : logiciel e-commerce

 

Ils auront pour mission de dupliquer le business model "freemium" de l’éditeur de logiciel dans ces pays. Ils devront ainsi développer la place de marché de Prestashop, sur laquelle les commerçants en ligne peuvent acheter des fonctionnalités supplémentaires pour améliorer la version de base du logiciel. Mais aussi développer les partenariats avec des prestataires extérieurs souhaitant intégrer leur offre directement dans Prestashop (solution de paiement sécurisé, de logistique, etc.).

Ses clients comptent aussi bien des petites enseignes que des noms plus connus comme Citroën, Michel et Augustin, ou encore Smoby. L’éditeur de logiciel a réalisé un chiffre d’affaires de 8,5 millions d’euros en 2013, en croissance de près de 45 %, et veut désormais continuer sur sa lancée. En plus du développement à l’international, il compte également multiplier les nouvelles fonctionnalités payantes sur son site et augmenter sa visibilité. Une soixantaine de recrutement sont prévus sur l’année 2014, sur des fonctions de développeurs et de marketing, ce qui devrait porter l’effectif total de 80 à 130 salariés d’ici la fin de l’année.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

Avec quelque 165 000 boutiques ouvertes sur internet avec sa solution et une communauté de 600 000 membres participant au développement du logiciel libre, Prestashop s’est bâti un solide réseau d’utilisateurs qui a encore de bonnes perspectives de développement. Selon Benjamin Teszner, le directeur général, le marché du e-commerce croît de 15 % par an. "Et nous croissons encore plus vite !", ajoute-t-il.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media