Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Qui est Dan Schulman, le patron très social de PayPal ?

Vu ailleurs Le magazine américain Fast Company vient de publier un très long et très riche portrait du dirigeant de PayPal, Dan Schulman. Plutôt proche des démocrates, il estime qu'une entreprise ne doit pas se préccuper uniquement des actionnaires. Révolutionnaire au pays de Wall Street ?
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Qui est Dan Schulman, le patron très social de PayPal ?
Le dirigeant de PayPal a des idées bien arrêtées sur le capitalisme. © Paypal

Le sous-titre de l'enquête que Fast Company consacre à Dan Schulman est on ne peut plus clair : "il a passé des décennies à courir parmi les loups de Wall Street. Maintenant il repense le capitalisme". A la tête de PayPal depuis la scission de la solution de paiement d'avec Ebay, Dan Schulman est passé auparavant par des entreprises comme American Express Sprint ou encore Virgin Mobile.

 

Un upgrade pour le capitalisme

Lors d'une conférence réunissant une partie du gratin financier made in Wall Street, il n'a pas hésité à expliquer que "si vous regardez l'état de notre pays, il est évident que le capitalisme a besoin de réformes". Le mot utilisé par le pdg pour désigner ce besoin de changements est "upgrade". Ce n'est pas un détail puisque c'est le terme utilisé dans le monde de la tech pour désigner une version améliorée, enrichie d'une application ou d'un site web. Et de s'en prendre au capitalisme financier qui ne pense qu'à la valeur pour l'actionnaire quand le dirigeant de PayPal milite pour la prise en compte des intérêts de "multiples parties prenantes, qu'il s'agisse de nos employés, de nos clients, de l'environnement ou des communautés que nous servons"

 

Le portrait revient sur le parcours familial (des parents très militants), intellectuel et professionnel de celui qu'on pourrait qualifier de compagnon de route du parti démocrate. Reste que l'article est particulièrement intéressant quand il expose les mesures concrètes qu'a prises le pdg dans l'entreprise. Pendant le shutdown de l'administration début 2019, l'entreprise a prêté sans intérêt 500 dollars aux fonctionnaires concernés, indique l'article. 

 

Un tiers des salariés augmenté

Autre mesure choc : l'augmentation d'un tiers des salariés de l'entreprise après que le PDG a découvert à l'occasion d'une enquête interne qu'une majorité des travailleurs des centres d'appels et des précaires (payés à l'heure) peinaient à joindre les deux bouts. Un salaire qui a été fixé en tenant compte du montant réel des dépenses incompressibles, selon l'enquête de Fast Company, qui ajoute "à l'autre bout de la hiérarchie, les employés du siège à New York paient désormais de leur poche les plateaux-repas préparés par des traiteurs".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media